DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

À Davos, l'économie circulaire s'invite dans les débats

 À Davos, l'économie circulaire s'invite dans les débats
Taille du texte Aa Aa

Au Forum économique de Davos, l'innovation, l'environnement et les sciences tiennent une place importante dans les débats.

Parmi les thèmes évoqués : l'économie circulaire. Ce système propose de repenser les modes de production et de consommation pour optimiser l'utilisation des ressources et limiter les déchets.

C'est l'une des causes que la navigatrice Ellen Mac Arthur est venue défendre devant les chefs d'entreprises. Avec son association, la Ellen MacArthur Foundation, elle travaille sur ce thème depuis plusieurs années.

"Les ressources ne sont pas infinies, et pourtant, avec une population mondiale croissante, nous utilisons ces ressources de plus en plus vite, explique-t-elle. Si on a des ressources limitées et qu'on les surexploite, ça ne peut pas marcher à long terme pour l'économie, l'emploi, la croissance ... On commence donc à chercher différents modèles, pour passer d'un système linéaire à un système circulaire. Nous avons découvert que ce changement de modèle pourrait rapporter des milliards de dollars à l'économie."

Renforcer la recherche scientifique en Europe

Au sein de l'Union Européenne aussi, on cherche à préparer l'avenir. Pour la Commission Européenne, le continent doit renforcer les recherches scientifiques et technologiques, pour rester à la pointe de l'innovation.

Notre reporter Isabelle Kumar a rencontré Carlos Moedas, Commissaire européen à la recherche, la science et l'innovation.

"L'innovation dans les 10 prochaines années concernera les sciences fondamentales, les technologies quantiques, les blockchains, et le meilleur endroit au monde pour ces sciences fondamentales, c'est et ce sera toujours l'Europe, affirme le Commissaire européen. C'est là où j'investis, et c'est pourquoi nous avons présenté cette proposition de 100 milliards d’euros pourfinancer le plus grand programme scientifique au monde. Nous essayons d'en discuter avec le Parlement et les pays membres, et j’espère que nous allons y arriver."

Pour les délégués présents à Davos, le renforcement de la coopération internationale en matière de science et d'innovation, est l'une des réponses aux replis nationalistes et aux multiples crises sociales.