EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" mènent les nominations

César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" mènent les nominations
Tous droits réservés 
Par Raphaelle Vivent
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les deux films ont été nominés dans dix catégories, dont celle du meilleur film et de la meilleure réalisation

PUBLICITÉ

Après les Oscars, c'est au tour de l'Académie des César de présenter sa sélection de films, pour récompenser le meilleur du cinéma français en 2018.

Quatre films se distinguent et mènent les nominations.

Parmi eux, Le Grand Bain de Gilles Lelouche, et sa troupe des losers abîmés par la vie , qui trouvent un nouveau souffle grâce à la natation synchronisée. Cette comédie est nominée dans dix catégories, parmi lesquelles, meilleur film, meilleure réalisation, meilleurs seconds rôles féminins pour Leila Bekhti et Virginie Effira, et meilleur second rôle masculin pour Jean-Hugues Anglade.

"Le grand bain", Gilles Lelouche - Studio Canal

Autre grand favori : Jusqu'à la garde, le film choc de Xavier Legrand, sur les violences conjugales. Là encore, le drame est sélectionné dans dix catégories. Notamment celle du meilleur film, de la meilleure réalisation, de la meilleure actrice principale pour Léa Drucker et du meilleur acteur principal pour Denis Ménochet.

"Jusqu'à la garde", Xavier Legrand - Haut et Court

Juste derrière avec neuf nominations, la comédie loufoque de Pierre Salvadori, En Liberté !, et le western en langue anglaise de Jacques Audiard, Les Frères Sisters. Eux aussi se disputent le prix du meilleur film.

Parmi les autres long-métrages sélectionnés dans cette catégorie : La Douleur, d’Emmanuel Finkiel, Pupille, de Jeanne Herry et Guy, d’Alex Lutz.

La 44e cérémonie des César, présentée par l'humoriste et acteur Kad Merad, se déroulera le 22 février et sera retransmis sur Canal+.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives

Législatives 2024 : le Rassemblement national en tête, mais sans majorité absolue