Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : Rome fait tanguer l'opération Sophia en Méditerranée

Migrants : Rome fait tanguer l'opération Sophia en Méditerranée
Taille du texte Aa Aa

Un nouveau signe de tension entre l'Italie et ses partenaires européens.

L'Allemagne a suspendu la participation de ses navires de guerre en Méditerranée dans le cadre de l'opération Sophia, la mission militaire européenne.

Lancée en 2015 en pleine crise migratoire, l'opération Sophia s'appuie sur les ressources militaires des États européens, sous commandement italien, pour lutter contre les trafiquants de migrants au large la Libye.

Si l'opération a permis l'arrestation de quelque 140 trafiquants, la mission s'est rapidement transformée en opération humanitaire...

Au total, selon le média allemand DW, les militaires engagés dans cette mission ont secouru près de 50 000 personnes, dont plus de 22 000 ont été pris en charge sur des navires de guerre allemands.

Mais depuis l'arrivée de Matteo Salvini au ministère de l'Intérieur italien, le débarquement systématique des migrants dans les ports italiens a été interrompu.

"L'objectif de cette mission, écrit le ministre italien_, était de débarquer tous les migrants uniquement en Italie (...) Si quelqu'un décide de se retirer, ce n'est pas un problème pour nous."_

En s'opposant désormais à ces débarquements systématiques, Rome a ainsi provoqué des tensions au sein des pays participants à l'opération.

A ce stade, le mandat de la mission Sophia a été prolongé jusqu'au 31 mars prochain. Les États européens vont devoir se prononcer d'ici là sur les suites à donner à cette mission, considérée comme nécessaire par de nombreuses parties prenantes en Europe.

Avec Agences