DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : un mini-labo pour diagnostiquer les infections

Pologne : un mini-labo pour diagnostiquer les infections
Taille du texte Aa Aa

À Wroclaw en Pologne, une start-up a mis en place un prototype de mini laboratoire, pas plus grand que la taille d'une main, pour diagnostiquer rapidement, précisément et à bas coût l'origine des infections. Le nom de ce mini-laboratoire de poche : SensDx. Il bénéficie du soutien de la Politique Européenne de Cohésion et va être commercialisé prochainement, début 2019 selon son constructeur.

Au sein du Centre polonais pour le développement des technologies, notre reporter Aurora Velez retrouve le chef de laboratoire Adam Junka, qui collabore au projet depuis plus d'un an. Les recherches de son équipe portent sur deux types de bactéries, détectables par le capteur.

" En ce moment, nous travaillons sur ces deux bactéries. L'une est nommée "Streptoccocus pyogenes", et elle provoque une inflammation de la gorge. L'autre, c'est "Haemophilus influenzae", qui provoque également une inflammation de la gorge et entraîne des infections", explique-t-il.

Décès dus à la grippe, en 2015 - Euronews

Un diagnostique en moins de 4 minutes

Pas besoin d'attendre des heures ... Le médecin peut très rapidement savoir si l'infection est causée par une bactérie, un virus ou un champignon. Il peut ainsi adapter sa prescription et diminuer l'usage d'antibiotiques.

Le diagnostique apparaît en moins de 4 minutes. Le budget total du kit SensDx représente environ 10 millions d’euros, dont la moitié provient de la Politique de Cohésion Européenne

Selon ses développeurs, ce mini-labo coûte seulement une centaine d’euros et son usage est très simple. Dans un premier temps, il sera disponible uniquement dans les cabinets de consultation.

"Il s'agit d'abord d'un dispositif médical, donc nous devons être sûr que les docteurs vont avoir confiance en nos résultats et dans les équipements, estime Tomasz Gondek, directeur de SensDx. Au bout de deux ans, les médecins pourront donner ces kits à leur patients, et les résultats seront transférés directement de chez eux au cabinet de consultation. Le médecin pourra alors vous appeler pour vous dire : vous avez de la fièvre, pas besoin de vous déplacer. Ou alors : vous avez quelque chose de plus grave, venez ici pour être soigné."

...

SensDx, aussi pour les animaux

Les tests peuvent également s’appliquer aux animaux. L'appareil utilisé est technologiquement similaire à celui destiné aux humains, mais le type de pathogènes recherché est différent. Christopher Marycz, vétérinaire à la clinique pour chevaux Justus Liebig de l'Université de Giessen (Allemagne), est venu soigner des chevaux dans le haras de Wroclaw Racecourse.

"Nous avons testé ce système sur des chevaux qui ont été diagnostiqués positifs au virus de l'herpès et au "streptococcus equinus", explique le vétérinaire. Ce système fournit une opportunité de diagnostic très rapide, pour tester les chevaux avant qu'ils ne voyagent dans le monde entier."