Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Procès "humiliant et injuste" : les pro-indépendance en colère à Barcelone

Procès "humiliant et injuste" : les pro-indépendance en colère à Barcelone
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans les rues de Barcelone, de nombreux Catalans continuent d'afficher leur soutien aux indépendantistes.

Notre reporter Cristina Giner a rencontré Lena Sellés, professeur de communication, âgée de 62 ans. Pour elle, ce procès montre les défaillances du système judiciaire espagnol.

"Le verdict a déjà été prononcé, estime-t-elle. Il avait été prononcé dès le moment où le gouvernement espagnol, alors aux mains du Parti Populaire, avait accepté de monter ce cirque avec les juges."

Lena Sellés fait partie de l'Assemblée nationale Catalane, un mouvement pro-indépendance. Selon elle, les droits des Catalans ont été bafoués. Elle demande donc à l'Union européenne d'intervenir :

"Dans l'Europe du 21e siècle, la volonté des peuples doit être respectée. On devrait être capable de voter, comme l'ont fait les Écossais. Cela me surprend toujours qu'il faille se battre pour cela."

Comme elle, des milliers de personnes s'étaient réunies mardi soir dans les rues de Barcelone, pour dénoncer une "farce" et procès "politique". Une manifestation plus importante est prévue samedi.

Cristina Giner, Euronews :

" C'est une semaine chargée pour la politique espagnole. Le procès des indépendantistes catalans a démarré le même jour que la session parlementaire sur le budget général. Le gouvernement de Pedro Sánchez a besoin du soutien des partis catalans pour l'approuver, mais le procès entrave les négociations. Le plus probable, c'est que les comptes soient rejetés, ce qui pourrait pousser Sánchez a convoqué des élections générales anticipées."