Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Grèce, des producteurs veulent protéger l'appellation " macédonienne "

En Grèce, des producteurs veulent protéger l'appellation " macédonienne "
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À peine close la querelle politique vieille de 30 ans, c'est une guerre commerciale qui risque de s'ouvrir. Dans le nord de la Grèce, où les produits frappés du sceau "fait en Macédoine ", font la fierté de la province, on voit d'un mauvais œil le nouveau nom du pays voisin, Macédoine du Nord. Un nom qui, pour les producteurs de vin, sème la confusion.

" Notre zone, qui possède le cépage Xinomavro de Naousa, produit 48 étiquettes de vin avec une indication géographique protégée " Macédoine " ou "Macédonien ", annonce Yorgos Fountoulis, le président de l'association des producteurs de vin du nord de la Grèce. Or avec l'accord, nous craignons que tout soit mis en suspens. "

Sur les marchés de Thessalonique, les spécialités portent presque toutes l'appellation macédonienne. Pour les exportateurs, pas question d'y renoncer. Mais il va falloir négocier avec Skopje...

" Notre proposition est que le pays voisin, la Macédoine du Nord, appelle ses produits Macédoniens du Nord pour qu'il n'y ait pas de confusion et que nous puissions développer l'économie de toute la région en paix ", explique Yorgos Fountoulis, président de l'association des producteurs de vin du nord de la Grèce.

Huit mois après la signature de l'accord politique entre Grecs et Macédoniens, c'est donc aux entreprises de trouver un terrain d'entente.