DERNIERE MINUTE

Des orques et des bélougas en danger de mort en Russie

Des orques et des bélougas en danger de mort en Russie
Tous droits réservés
REUTERS/Shamil Zhumatov
Taille du texte Aa Aa

A l'extrême est de la Russie, des dizaines d'orques et de bélougas en captivité risquent de mourir congelés ou de mauvais traitement s'il ne sont pas rapidement remis en liberté.

C'est l'antenne russe de Greenpeace qui a découvert l'existence de ce véritable supermarché flottant dans la région de Primorié.

Les animaux ont d'abord été capturés en mer puis ont été parqués dans ces enclos en attendant de trouver preneur dans un parc d'attraction, ou un zoo.

Grâce à la mobilisation de nombreux activistes russes la justice a fini par ouvrir plusieurs enquêtes mais en attendant les animaux ont été placés sous séquestre.

Ohaness Targulian, Greenpeace Russie : "Certains de ces pauvres animaux ont passé plus de six mois dans des conditions terribles. Les orques nagent plusieurs centaines de kilomètres en moyenne au cours d'une journée. Aujourd'hui, ils sont enfermés dans des enclos à peine plus grand qu'eux. Ils gèlent, leur peau est abîmée, ils souffrent vraiment."

Devant l'ampleur du scandale, des spécialistes des mammifères marins ont finalement été autorisés à se rendre sur place lundi et mardi. Mais la situation juridique reste complexe.

Seule certitude le sort de ces animaux est en train de se jouer. Les autorités pourraient décider de les relâcher à l'état sauvage. Elles pourraient aussi estimer que les entreprises qui les ont capturés n’ont pas agi illégalement et sont donc libres de vendre les animaux à des aquariums.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.