DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

4 ans de prison pour Paul Manafort, l'ex-directeur de campagne de Trump

4 ans de prison pour Paul Manafort, l'ex-directeur de campagne de Trump
@ Copyright :
Alexandria Sheriff's Office/Handout via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

L'ancien directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, condamné à près de quatre ans de prison pour des fraudes fiscale et bancaire. Des fraudes débusquées dans le cadre de la tentaculaire enquête russe.

La peine est bien inférieure aux recommandations du ministère de la Justice qui avait suggéré d'imposer entre 19 et 24 ans de prison. L'enquête avait permis d'établir qu'avant 2016, il avait dissimulé au fisc plus de 55 millions de dollars sur une trentaine de comptes à l'étranger, et que le consultant avait aussi trompé des banques sur ses finances pour obtenir des prêts.

L'un de ses avocats, Kevin Downing, semblait satisfait :

"Comme vous l'avez entendu aujourd'hui au tribunal, M. Manafort a enfin pu parler de lui-même. Il a clairement indiqué qu'il assumait la responsabilité de sa conduite et je disions le premier jour, c'est qu'il n'y a absolument aucune preuve que Paul Manafort était impliqué dans une quelconque collusion avec un responsable gouvernemental de Russie".

Même s'il s'en sort relativement bien, l'ancien lobbyiste de 69 ans n'en a pas fini avec la justice : poursuivi devant un tribunal de Washington dans un dossier parallèle, il sera fixé mercredi prochain sur sa seconde peine. L'enquête du procureur spécial Robert Mueller avait aussi démontré que Paul Manafort avait dissimulé ses activités de conseil pour l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch, soutenu par Moscou, une autre infraction des règles encadrant les activités de lobbying.

S'il est lourdement condamné la semaine prochaine, Donald Trump a fait savoir qu'il n'excluait pas de lui accorder une grâce présidentielle.