DERNIERE MINUTE

Les coulisses de la gestion d'un supercalculateur tchèque

Les coulisses de la gestion d'un supercalculateur tchèque
Taille du texte Aa Aa

En marge d'une édition de Smart Regions consacrée à un supercalculateur implanté en République tchèque qui encourage l'innovation au sein des entreprises locales, nous en apprenons plus sur la gestion de ce centre hors du commun.

Comment faire la joie d'une machine surpuissante comme un supercalculateur ? Il faut s'en occuper de manière parfaitement adaptée pour qu'elle continue de fonctionner correctement comme nous l'explique le directeur exécutif du centre IT4Innovations d'Ostrava en République tchèque.

Conditions adaptées

"Les supercalculateurs sont généralement placés dans des salles de données et c'est très important de les maintenir dans un environnement qui leur correspond tout-à-fait : il faut en particulier qu'il fasse plutôt frais," précise Vít Vondrák.

Moins d'oxygène pour lutter contre les incendies

"Mais un autre élément important," poursuit-il, "c'est le système anti-incendie : nous sommes pour notre part, un centre de calcul inédit parce que nous utilisons un système de prévention des incendies par réduction d'oxygène. Ce qui veut dire que nous remplaçons l'oxygène de l'air par de l'azote, donc au lieu d'avoir la norme de 21% d'oxygène que l'on trouve dans l'air que nous respirons, nous en avons que 15%," indique-t-il. "C'est suffisant pour qu'un incendie ne puisse pas se déclencher : par exemple, si vous entrez dans notre salle de données avec une bougie, elle s'éteindra aussitôt," fait-il remarquer.

Réutilisation de la chaleur

"Nous sommes aussi un cas unique parce que nous réutilisons la chaleur du supercalculateur pour chauffer notre bâtiment : c'est bon pour l'environnement de réutiliser cette chaleur du supercalculateur pour chauffer les espaces, mais aussi pour chauffer l'eau, etc." conclut-il.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.