Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un nouveau gazoduc reliant Israël et l'Italie ?

Un nouveau gazoduc reliant Israël et l'Italie ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La découverte d'hydrocarbures en méditerranée orientale redéfinit la carte des ressources énergétiques mondiales. Un projet de gazoduc reliant Israël à l'Italie, en passant par Chypre et la Grèce, devrait se concrétiser à l'issue d'un sommet qui a eu lieu ce mercredi à Jérusalem. Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo était présent pour l'occasion.

Plusieurs gisements découverts

Des gisements d'hydrocarbures ont été découverts à Chypre et en Israël. Pour l'heure, seuls les hydrocarbures de l'Etat hébreu sont concernés par ce projet de gazoduc.

"Peut-être qu’à l’avenir nous prendrons en compte les réserves de Chypre" estime Konstantinos Filis, chercheur en relations internationales. "L'Egypte qui a le plus gros gisement actuellement, le gisement de Zhor, n'est pas de la partie" précise-t-il.

Les études se multiplient

Après la découverte de réserves de gaz à Chypre, le secteur de l'énergie a connu un regain d'activité en Grèce et des investigations ont été menées pour découvrir d'autres gisements, notamment au sud de la Crète. Deux ou trois années d'études sont nécessaires, pour savoir ce que renferment les sous-sols.

"Les structures que nous avons étudiées en Grèce, à partir des lignes sismiques et [...] la profondeur montrent des structures géologiques pouvant être immédiatement comparées aux structures de Chypre et de Zhor" indique Spyros Bellas, vice-président de l'institut hellénique pour les ressources en hydrocarbures.

Ces nouveaux gisements sont de nouveaux marchés pour les multinationales, notamment américaines. La présence de Mike Pompeo témoigne de l'importance stratégique que revêt cette région du monde pour les Etats-Unis. Selon certaines informations, la multinationale américaine ExxonMobil envisagerait de participer à l'exploitation des hydrocarbures israéliens et chypriotes.