Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aides à Airbus : Donald Trump relance la guerre commerciale contre l'Europe

Aides à Airbus : Donald Trump relance la guerre commerciale contre l'Europe
Tous droits réservés
EC - Audiovisual Service/Etienne Ansotte
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne doit cesser de "profiter" des Etats-Unis dans le domaine commercial, a menacé mardi Donald Trump sur Twitter. C'est en ces mots que le président américain relance sa guerre commerciale contre l'Europe :

"L'Organisation mondiale du commerce indique que les subventions de l'Union européenne ont eu un impact négatif sur les Etats-Unis, qui vont maintenant imposer des taxes sur 11 milliards de produits européens! L'UE profite des Etats-Unis en matière de commerce depuis plusieurs années. Ça va bientôt s'arrêter!", a écrit le président américain.

Airbus dans le viseur américain

Cette fois-ci c'est le constructeur européen Airbus qui est dans son viseur, alors l'américain Boeing est en grande difficulté après le crash de son 737 MAX d’Ethiopian Airlines.

Le président américain s'estime lésé par les aides Européennes accordées à Airbus et il le promet, si Bruxelles ne coupe pas dans les subventions, il imposera une nouvelle hausse de taxes douanières à L'UE dès «cet été».

Nouvelle hausse des taxes de douanes

Le secteur aéronautique est évidemment touché mais également d'autres secteurs : une liste, longue de 14 pages comprenant aussi des produits venant de toute l'UE, comme les steaks d'espadon, les filets de saumon, des fromages mais aussi des fruits, de l'huile d'olives, des vins ou encore des vêtements, des produits laitiers ou des motos...

"L'UE est convaincue que le niveau des contre-mesures (...) est largement exagéré", a commenté une source à la Commission européenne

Le trésor américain estime que les subventions européennes à Airbus « pénalisent » les Etats-Unis à hauteur de 11 milliards de dollars d’échanges commerciaux chaque année.

Vers une contre-attaque européenne?

L'UE prévient par ailleurs que "dans le différend parallèle concernant Boeing", elle compte elle aussi "prendre rapidement des mesures" de représailles. Pour cela, elle "demandera à l'arbitre désigné par l'OMC de déterminer les droits de rétorsion".

La querelle commerciale au sujet de Boeing et d'Airbus ne date pas d'hier. Depuis plus de 14 ans, Washington et Bruxelles s'accusent mutuellement de verser des aides illégales a leurs constructeurs aéronautiques respectifs . C'est le conflit le plus long et le plus compliqué arbitré par l'Organisation Mondiale du Commerce.