DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : une transition en trompe-l'oeil

Soudan : une transition en trompe-l'oeil
Tous droits réservés
Reuters
Taille du texte Aa Aa

C'est une nouvelle victoire pour les manifestants, au Soudan : dans les rues de Khartoum, des scènes de liesse ont accueilli la démission du président du conseil militaire. L'ex-ministre de la défense Awad Ibn Ouf a quitté ses fonctions, ce vendredi, alors qu'il devait assurer la transition,après la destitution du chef de l'Etat Omar El Béchir, resté trois décennies au pouvoir.

"Pour ce peuple courageux et cette grande armée vaillante, nous recommandons que, par la rencontre et le dialogue, nous puissions parvenir à des solutions urgentes pour le Soudan", a déclaré l'ex-président du conseil militaire Awad Ibn Ouf, " et c'est ce à quoi tout le monde aspire. Je m'engage pleinement à ce que cette décision n'ait pas pour effet de différer les choses".

C'est un nouveau militaire, le général Abdel Fatah Abdelrahman Buhran, qui a aussitôt été nommé pour lui succéder. Les généraux ont d'ores et déjà annoncé se charger de la transition pendant les deux ans à venir.

La contestation, qui a débuté en décembre, s'est intensifiée cette semaine, et les manifestants semblent prêts à défier à nouveau le couvre-feu pour réclamer la mise en place d'un gouvernement civil.