DERNIERE MINUTE

Championnats de France de natation: pas de nouveau minima pour les Mondiaux-2019 nagé, deuxième chance pour Gastaldello

Championnats de France de natation: pas de nouveau minima pour les Mondiaux-2019 nagé, deuxième chance pour Gastaldello
Taille du texte Aa Aa

Aucun nageur n’a réalisé les minima imposés en séries, premier pas vers la qualification pour les Mondiaux-2019 (21-28 juillet à Gwangju, en Corée du Sud), au deuxième jour des Championnats de France, mercredi à Rennes.

Mais, après une réclamation acceptée pour “un problème technique et réglementaire avéré concernant la procédure de départ”, Béryl Gastaldello, qui “n’a pas pu réaliser son épreuve dans les conditions optimales et identiques à ses adversaires”, disposera d’une deuxième chance d’obtenir sa qualification sur 100 m dos, a annoncé la Fédération française de natation (FFN) dans un communiqué. Précisément, “le starter a dit deux fois A vos marques“, a expliqué un responsable de la FFN contacté par l’AFP.

Pour gagner sa sélection, en finale, Gastaldello (24 ans) devra à la fois nager le temps exigé et terminer à une deux deux premières places, a écrit la FFN. En séries, elle avait manqué le cut pour seulement 17 centièmes (01:00.59 pour 1:00.42).

Ils sont pour l’instant quatre à avoir leur billet pour Gwangju en poche : Charlotte Bonnet, sur 100 m et 200 m, Mehdy Metella, sur 100 m et 100 m papillon, et Fantine Lesaffre, sur 400 m 4 nages, au titre de leur(s) médaille(s) individuelle(s) remporté(es) aux Championnats d’Europe l‘été dernier. Et Marie Wattel, qui a rempli les critères de sélection sur 100 m papillon mardi.

En fin d’après-midi, David Aubry et Damien Joly, sur 1500 m, tenteront de faire la deuxième moitié du chemin. Tous deux ont réalisé les minima chronométriques en séries mardi. Ils devront impérativement se classer à une des deux premières places de la finale pour entériner leur qualification.

Sur 100 m dos, Mathilde Cini, pourtant de toutes les compétitions internationales depuis 2014, a échoué à plus d’une seconde du temps exigé (01:01.56). Plus d’une seconde, c’est aussi ce qu’il a manqué sur 200 m au finaliste olympique du 400 m Jordan Pothain, qui a rejoint Nice et le groupe de Fabrice Pellerin à la rentrée (01:48.15 pour 1:47.11).

Pas de minima nagé non plus sur 50 m dames, 100 m brasse dames, 1500 m dames, ni 100 m dos messieurs. Pour son premier plongeon dans le bassin breton, Bonnet a dominé les séries du 50 m en 25 sec 02.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.