DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pesticides : l'Europe en pointe sur la sécurité sanitaire

Pesticides : l'Europe en pointe sur la sécurité sanitaire
Taille du texte Aa Aa

Ce concombre semble délicieux. Et selon les systèmes de contrôle alimentaire dans l'Union européenne, il ne devrait pas contenir de quantité importante de pesticide. Mais comment être certain que ces analyses sont fiables ? C'est possible grâce aux Matériaux de Référence Certifiés (MRC) produits dans les laboratoires européens.

Direction Geel, en Belgique. Le Centre de recherche commun européen développe ces matériaux, appelés MRC. Un MRC est un outil de mesure permettant aux laboratoires de vérifier la qualité de ses méthodes. Un bon exemple est le celui des pesticides dans le concombre. Une poudre de concombre avec un certificat indiquant la concentration de multi-pesticides.

Obtenir des matériaux de référence fiables

"Les laboratoires peuvent utiliser notre MRC de concombre en l'intégrant dans leurs propres mesures. Cela signifie que s'ils analysent le Matériau de Référence avec leurs propres méthodes, et s'ils obtiennent les résultats que nous indiquons dans le certificat, ils mesurent cela correctement" explique Marta Dabrio, responsable projet au Centre de recherche européen à Geel.

Les laboratoires réalisent des contrôles qualité avant et pendant la surveillance des ingrédients ou des polluants dans la nourriture. Ici, la première étape consiste à réaliser une purée de concombres, dont les pesticides seront extraits.

"Dans la deuxième étape, l'isolation, le principal objectif est de séparer le concombre du matériau parce qu'il n'y a pas seulement des pesticides mais aussi du concombre ! explique Penka Shegunova, assistante de projet. Ensuite, après l'avoir séparé, en utilisant les solvants et les mélanges de solvants, nous le purifions et nous l'analysons."

Si la quantité de pesticides analysés dans le concombre MRC correspond à celle indiquée dans le certificat, cela signifie que la méthode d'analyse et les instruments utilisés par le laboratoire sont fiables. Cela permet aux laboratoires de voir leur résultats précis insérés dans la base de données des pesticides de l'UE.

"En 2016, plus de 20 millions d'analyses individuelles de pesticides dans la nourriture ont été soumis à l'autorité européenne de sécurité sanitaire, rapporte Andrea Held, chef d'équipe au Centre de recherche de Geel. Nos Matériaux de Référence Certifiés peuvent aider les laboratoires à être sûrs que leurs mesures ont été bien réalisées."

L'utilisation des MRC va bien au-delà de la nourriture. Le Centre de recherche européen est l'un des principaux producteurs de MRC dans le monde. Le bâtiment voisin est une vraie chambre forte. Des milliers de matériaux sont stockés et envoyés aux laboratoires dans le monde entier.

Un système de mesure commun dans l'UE

"Nous avons ici plus de 650 types différents de MRC, qui ne sont pas utilisés seulement pour l'analyse alimentaire mais aussi pour l'analyse environnementale, clinique ou industrielle, expose Thomas Linsinger, responsable scientifique pour la distribution de MRC. Ils doivent être stockés à des températures différentes, allant de 18 degrés à 4 degrés pour les températures positives, et de - 20 à - 70 pour les températures négatives. Nous devons aussi vérifier régulièrement que les matériaux restent stables."

La production et l'utilisation des MRC sont importantes pour assurer un système commun de mesure dans l'UE. Cette année encore, plus d'une dizaine de nouveaux matériaux seront mis au point et certifiés par le centre de recherche européen.

"La nourriture dans l'UE est très saine, assure Andrea Held. Beaucoup de mesures sont prises pour s'assurer que les valeurs limites sont respectées et que toute la nourriture sur le marché européen est propre à la consommation humaine."