DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sri Lanka : les églises sont restées vides ce dimanche

Sri Lanka : les églises sont restées vides ce dimanche
Taille du texte Aa Aa

Comme toutes églises de la capitale sri-lankaise Colombo, St Theresa, est restée désespérément vide ce dimanche... Alors que la menace reste élevée au Sri Lanka après l'attaque contre des hôtels et des églises ayant coûté la vie à 253 personnes dimanche dernier, les autorités n'ont voulu prendre aucun risque.

C'est donc au sein de la chapelle de la résidence de l'archevêque de Colombo que la messe s'est déroulée, en privé, en présence du président et du premier ministre, mais elle a été diffusée en direct à la télévision.

Une cérémonie pendant laquelle l'archevêque de Colombo a dénoncé les attentats comme une "insulte à l'humanité".

Les fidèles, eux, rendent hommage aux victimes. "Oui nous avons Dieu avec nous, Jésus est avec nous, nous avons nos pensées les plus profondes pour ceux qui nous ont quitté dans les explosions, nous sommes là pour eux", dit ce croyant.

"Après une semaine, je sors de chez moi. Nous ne devrions pas avoir peur des terroristes, ni de quiconque", dit cette habitante.

Sécurité maximale

Alors que les écoles resteront fermées pour encore une semaine, des dizaines de soldats sont déployés dans les rues, devant les mosquées et les églises.

Les autorités ont imputé la responsabilité du massacre à un groupe islamiste local affilié à l'organisation Etat islamique, qui a officiellement revendiqué l'attaque.

Les individus suspectés d'être impliqués sont traqués et une centaine de personnes ont été interpellées.

C'est dans cette habitation que 3 kamikazes se sont fait explosés quand les forces de l'ordre ont donné l'assaut vendredi.

15 personnes sont mortes au cours de cet assaut, parmi lesquelles le père et deux frères du cerveau de l'attentat de dimanche dernier.