Urgence climatique : un combat qui n'a pas d'âge

Urgence climatique : un combat qui n'a pas d'âge
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Faire pression sur les politiques. Des milliers de personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles et Londres pour dénoncer l'inaction des gouvernements et réclamer des mesures fortes contre le réchauffement climatique.

PUBLICITÉ

Une marche pour faire pression sur les politiques. Deux semaines avant les élections européennes, des milliers de personnes se sont une nouvelle fois mobilisées dimanche à Bruxelles. Objectif : réclamer des mesures fortes contre le changement climatique et plus de justice sociale. En Belgique, ces manifestants veulent aussi peser sur le scrutin fédéra l qui se tiendra en même temps que les européennes.

L'urgence climatique, un combat qui n'a pas d'âge. A Londres, des milliers de mères et d'enfants sont descendus dans la rue pour protester contre l'inaction du gouvernement.

"Le changement climatique n'est pas une plaisanterie explique Flo, une jeune Londonienne de 11 ans. C'est quelque chose qui se produit vraiment et il nous reste onze ans, mais nous pourrions passer onze ans à attendre que notre pays s'améliore, mais si nous n'agissons pas.... Nous pourrions agir dès maintenant et nous passerions le reste de notre vie dans un environnement agréable et sain."

"On doit changer maintenant parce que quand on sera plus vieux, on n'aura peut-être même plus de planète où vivre" martèle Sophia, 11 ans.

Une manifestation à l'appel d'un groupe de jeunes de onze ans. L'ONU estime qu'il reste deux ans pour agir contre le changement climatique sous peine de "conséquences désastreuses".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : le climat au coeur des débats en Allemagne

Le diplomate suédois de l'UE Johan Floderus est emprisonné en Iran depuis deux ans

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe