DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef Raoni de retour à Paris : première étape d'une tournée européenne

Le chef Raoni de retour à Paris : première étape d'une tournée européenne
Tous droits réservés
Reuters
Taille du texte Aa Aa

Grand défenseur de l'Amazonie, le chef indigène brésilien Raoni a entamé une tournée de trois semaines en Europe en commençant par Paris et une rencontre avec François de Rugy, ministre de l'environnement et de la transition énergétique. Il est venu alerter sur la déforestation de l'Amazonie et tenter de collecter un million d'euros pour la protection de la réserve de Xingu, foyer de plusieurs communautés autochtones du Brésil, face aux menaces que font peser sur elle les exploitations forestières et les industries agroalimentaires.

Raoni doit aussi rencontrer Emmanuel Macron. Au ministre de l'environnement, il a offert un bâton tradtionnel... pour "assommer ses ennemis" a plaisanté le chef indigène.

Cette tournée est d'autant plus importante que Jair Bolsonaro, président du Brésil depuis janvier, veut en finir avec l'activisme écologique.

Fin avril, des milliers de personnes représentant plus de 300 tribus avaient campé pendant trois jours à Brasilia pour protester contre la politique de Bolsonaro qui menace leurs réserves.

Raoni doit se rendre ensuite en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, à Monaco en Italie, au Vatican où un entretien est prévu avec le pape François.

La déforestation, qui avait baissé de manière spectaculaire en Amazonie de 2004 à 2012, est repartie de plus belle en janvier, d'après l'ONG Imazon.

Le plateau à sa lèvre signifie qu'il est prêt à mourir pour ses terres

L'ancien cacique du peuple Kayapo, Raoni Metuktire, a acquis une notoriété internationale ces dernières décennies. Sa lutte pour la défense de l'Amazonie brésilienne est soutenue au plan international par des personnalités comme le chanteur Sting qui a pris fait et cause pour Raoni dès 1989.