Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les "Lionnes" de Lyon savourent leur nouveau sacre

Les "Lionnes" de Lyon savourent leur nouveau sacre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

On connaît la formule de l'attaquant anglais Gary Lineker : « Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent. »

Dans le football féminin, il conviendrait de dire désormais : «... et à la fin, ce sont les Lyonnaises qui gagnent. »

L'équipe féminine de l'OL accumule titres et trophées. Le dernier en date : la ligue des Champions. Cette "coupe aux grandes oreilles", Graal européen du football, a été remportée ce samedi par les Lyonnaises. La finale avait lieu à Budapest en Hongrie. Et les "Lionnes" de Lyon ont croqué les Espagnoles du FC Barcelone 4-1.

Match à sens unique

L'OL n'a eu besoin que d'une période, la première, pour plier la rencontre et signer un score fleuve, avec un triplé réalisé en seize minutes par l'attaquante norvégienne Ada Hegerberg (14e, 19e, 30e) et un premier but de la milieu allemande Dzsenifer Marozsán née en Hongrie (5e). 4-0 à la mi-temps, face à une équipe espagnole qui n'avait pourtant plus encaissé le moindre but depuis septembre et son seizième de finale aller.

La partie aurait pu prendre un tout autre visage si l'attaquante anglaise du Barça Toni Duggan avait cadré sa frappe (4e) ou si Alexia Putellas avait converti sa tête juste avant la pause (45e). Mais les Barcelonaises ont été trop peu dangereuses jusqu'à la réduction du score de la remuante remplaçante Asisat Oshoala qui a sauvé l'honneur dans les dernières secondes (89e).

Il y avait de toute façon une classe d'écart entre les Lyonnaises, reines incontestées du continent depuis 2016, et les Espagnoles qui montent en puissance sans être encore au top, quatre ans après la professionnalisation du club.

"Dix longueurs d'avance"

Lyon "a toujours soif, toujours faim" de trophées, a savouré la capitaine Wendie Renard après avoir soulevé sa sixième Coupe d'Europe avec le club français, le plus titré du football féminin.

Les joueuses de l'OL ont disputé 8 des 10 dernières finales de la Ligue des Champions, avec 6 victoires dont 4 consécutives.

"L'Olympique Lyonnais a une, deux, trois ou dix longueurs d'avance alors que nous avons été bons face aux autres grandes équipes européennes", a convenu Luis Cortés, l'entraîneur du Barça.

Les ors de la République pour des filles en or

Les joueuses de l'OL sont au firmament du football féminin en Europe, elles méritaient donc bien d'être honorées sous les ors de la République, en l’occurrence à l’hôtel de ville de Lyon, où une réception était organisée ce dimanche, en présence du maire de la ville, Gérard Collomb.

Cette victoire en Ligue des Champions contre le FC Barcelone vient traduire l'aboutissement de beaucoup d'efforts mais aussi la conjonction d'un talent incroyable chez nos joueuses.
Jean-Michel Aulas
Président de l'Olympique lyonnais

Ces joueuses ont tout gagné cette saison. Au niveau national, le titre de championne et la coupe de France. Au niveau européen, la ligue des Champions. Sans oublier le Ballon d'or décerné à l'attaquante Ada Hegerberg.

La Norvégienne de 23 ans aura impressionné durant la finale, marquant 3 des 4 buts de l'OL. Mais elle a le triomphe modeste.

Cela a une grande valeur, de remporter la Ligue des Champions. Tout le monde sait l'importance de cette compétition. Alors la remporter 4 fois de suite, c'est super. On en profite, mais on va continuer à en vouloir toujours plus.
Ada Hegerberg
Joueuse norvégienne, attaquante de l'OL

La Coupe du Monde en vue

Perchées sur le toit de l'Europe, les stars de Lyon qui constellent l'équipe de France rejoignent mardi le reste des Bleues à Clairefontaine avec un moral au zénith, "un plus psychologique" pour le Mondial dans moins de trois semaines.

L'équipe de France féminine n'a, jusqu'à présent, remporté aucun titre mondial. Les Bleues espèrent corriger cela le 7 juillet prochain, jour de la finale du Mondial, qui sera disputée... dans le stade de Lyon.

- avec AFP -