Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes 2019 : l'UE met les femmes en avant via son programme MEDIA

Cannes 2019 : l'UE met les femmes en avant via son programme MEDIA
Taille du texte Aa Aa

Alors que la 72ème édition du Festival de Cannes bat son plein, les tractations continuent au "Marché du Film" et dans les pavillons sur la plage. Notamment autour d'Europe Créative MEDIA. Le programme de l'Union européenne a soutenu 20 films en sélection officielle du festival, dont près du tiers de ceux qui sont en compétition. Parmi eux, des films d'Almodovar, de Ken Loach, des frères Dardenne...

Et un film de Jessica Hausner. Intitulé "Little Joe", c'est un drame de science-fiction sur une fleur génétiquement modifiée. Un film salué par la critique.

Une place accrue accordée aux femmes

Sur la Croisette, le pavillon d'Europe Créative met en vedette "Woman on the Move". L'objectif, donner plus de places aux femmes dans le cinéma. Cette année, elles ne réalisent que quatre des 21 films en compétition pour la Palme d'or de Cannes :

Mati Diop avec "Atlantique".
Jessica Hausner avec "Little Joe".
Céline Sciamma avec "Portrait de la jeune fille en feu".
Justine Triet avec "Sibyl".

Lucia Recalde**, responsable d'Europe Créative MEDIA**, reconnaît que beaucoup de choses restent à faire : "Bien sûr, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Il y a une inégalité évidente dans l'accès au financement et dans la circulation des films réalisés par des femmes".

Carla Simón, réalisatrice espagnole, a reçu le soutien du programme européen pour son film "Summer 1993". Ce récit autobiographique d'une fille orpheline a par la suite été récompensé à la Berlinale et à d'autres festivals.

Elle reconnaît que "MEDIA est un label de qualité qui vous aide à avoir accès aux fonds nationaux. Ça aide beaucoup, parce que si MEDIA sélectionne le film, ça veut dire que le projet est bon".

30 % de films européens sur les plateformes VOD

D'autres discussions sont en cours durant le festival. L'Union européenne prévoit d'imposer un quota de films européens aux services de vidéos à la demande, tel que Netflix et Amazon. Il pourrait être fixé à 30 %.

Carla Simón approuve également cette mesure : "Le fait d'imposer un quota pour les films européens est une bonne chose. Je pense que c'est super important de donner une chance à ces films d'être vus".

Chris Burns, d'Euronews : “Jusqu'à présent, des sociétés comme Netflix et Amazon diffusaient moins de 20 % d'œuvres européennes, et il n'y a pas de temps à perdre. Le quota de 30 % entrera en vigueur dans toute l'Union européenne à l'automne prochain. Est-ce que l'on verra plus de femmes au cinéma ? Seul l'avenir le dira ".