DERNIERE MINUTE

Trump promet un accord de libre-échange avec Londres après le Brexit

Trump promet un accord de libre-échange avec Londres après le Brexit
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il a été longuement question de commerce entre Theresa May et Donald Trump. Le président américain qui poursuit sa visite d’État au Royaume-Uni entend profiter du Brexit pour mettre en place un accord commercial de grande envergure entre les deux pays. Une relation commerciale cruciale pour Londres, une fois que le pays aura quitté l'Union européenne.

Pour le locataire de la Maison Blanche, son partenaire doit quitter le bloc européen sans accord. Ce qui, pour ses détracteurs, reviendrait à affaiblir le Royaume-Uni et à lui dicter ses conditions.

"Monsieur le Président, la première fois que nous nous sommes rencontrés, nous avons convenu qu'il fallait viser un accord de libre-échange ambitieux quand le Royaume-Uni aura quitter l'UE a souligné Theresa May lors d'une conférence de presse conjointe avec Donald Trump. Je sais que nous restons attachés à cet objectif. Je suis convaincue que nos relations économiques vont s'élargir et s'approfondir, en s'appuyant sur les conversations et les idées que nous avons entendues des entreprises britanniques et américaines".

"Alors que le Royaume-Uni se prépare à quitter l'Union européenne, les États-Unis se sont engagés à conclure un accord commercial phénoménal entre notre pays et le Royaume-Uni, cet accord commercial offre un énorme potentiel, deux, voire trois fois ce que nous faisons en ce moment, c'est un potentiel énorme" a affirmé Donald Trump_.
_

Les deux dirigeants ont réaffirmé leur alliance et leur amitié indestructibles, au moment où ils s’apprêtent à commémorer le 75ème anniversaire du Débarquement allié en Normandie.

Avec AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.