Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La galvanisation, à quoi ça sert ?

La galvanisation, à quoi ça sert ?
Taille du texte Aa Aa

Ce procédé destiné à protéger le métal de la rouille est largement utilisé, mais quels sont les dessous de ce traitement ? Réponse d'un spécialiste sicilien qui participe à un projet européen visant à rendre l'opération plus respectueuse de l'environnement.

On trouve du métal galvanisé partout autour de nous, dans les bâtiments, les véhicules, les portails ou encore les appareils électroménagers comme les machines à laver.

Sa fabrication nécessite d'enlever avec de l'acide, la corrosion présente sur une pièce de fer ou d'acier avant de l'immerger dans un bain de zinc en fusion.

La couche de zinc réagit avec l'oxygène de l'air pour créer de l'oxyde de zinc. Cette couche n'est pas similaire à de la peinture, elle forme un lien métallurgique à la surface du matériau. Et quand cette couche supérieure corrode, la pièce qu'elle recouvre reste intacte.

À quoi sert précisément ce procédé ? La réponse d'Alberto Di Cristofalo, responsable technique d'une usine sicilienne de transformation de métaux appelée Tecnozinco qui expérimente une nouvelle machine mise au point dans le cadre du projet de recherche européen ReWaCEM. Son mission : mieux recycler les acides utilisés lors de la galvanisation et récupérer les composants de valeur qui s'y trouvent, mais aussi l'eau nécessaire à la réalisation du processus.

Une plus grande durée de vie utile

"La corrosion dégrade le support en acier : la rouille - l'oxyde de fer - désagrège le matériau de la pièce, ce qui la détruit à la longue," explique Alberto Di Cristofalo.

"La galvanisation à chaud permet d'obtenir un alliage qui en protégeant le produit, prolonge sa durée de vie utile," poursuit-il.

Protection du produit

"De cette manière, l'alliage peut avoir un effet chimique de protection comme une anode sacrificielle garantissant que c'est le zinc qui s'oxyde en premier : c'est un effet barrière qui sépare l'élément oxydant de l'air du support en fer," précise le responsable technique de l'usine sicilienne.

"Ainsi, la durée de vie utile des produits est prolongée et quand le revêtement se dégrade, le support reste toujours intact," souligne-t-il.