Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Belarus-Chine : un parc industriel gagnant-gagnant

Belarus-Chine : un parc industriel gagnant-gagnant
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Belarus et la Chine mènent un projet commun de développement économique près de Minsk sous la forme d'un parc industriel appelé Great Stone. Les deux parties en attendent beaucoup.

"Comment encourager le développement économique et attirer des entreprises étrangères ? Le Belarus s'efforce lui d'attirer de nouveaux investissements et d'avoir accès au marché européen notamment en construisant un parc industriel près de Minsk baptisé Great Stone," indique notre reporter Sergey Shcherbakov.

Le projet est mené en partenariat avec la Chine. Il faut dire que le Belarus se situe sur la "Route de la soie du XXIe siècle", le gigantesque projet d'infrastructures des autorités chinoises.

Ce pays d'Europe orientale espère des retombées économiques en devenant un centre de transit pour les produits chinois expédiés en Europe.

"Gain de 3 à 5% de PIB pour le Belarus"

"On sait tous que l'économie biélorusse doit se développer," reconnaît Sergei Vaitekhovsky, directeur général adjoint de la société de développement du parc. "Nous avons besoin de nouvelles technologies, de nouvelles compétences pour travailler avec des investisseurs étrangers," dit-il avant de souligner : "A long terme, l'activité du parc Great Stone représentera un gain de 3 à 5% pour le PIB du Belarus et je crois que c'est un assez bon chiffre !"

_"Notre parc constituera une plateforme où non seulement de nouveaux projets pourront être lancés, mais aussi de nouvelles entreprises favorisant ainsi le développement de notre économie,"_ affirme-t-il.

Accès plus aisé au marché européen

On compte déjà plus de 60 entreprises au sein du parc : biélorusses et chinoises, mais aussi allemandes, suisses et autrichiennes. Un bon début pour le Belarus qui veut attirer des sociétés européennes.

Ce projet sera aussi avantageux pour la partie chinoise très intéressée par une présence sur place.

"On constate que la Chine et l'Europe ont des relations de plus en plus étroites aujourd'hui," fait remarquer Hu Zheng, PDG du parc industriel Great Stone. _"Il y a de nombreuses entreprises implantées dans ce parc qui concentrent leurs activités sur l'Europe et le parc industriel Great Stone leur permettra d'entrer plus aisément sur le marché européen,"_ indique-t-il.

Ce parc a déjà coûté plus de 450 millions de dollars (l'équivalent de plus de 400 millions d'euros). Un montant au moins deux fois supérieur sera investi dans les prochaines années.