Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les rescapés du Sea-Watch 3 attendent de connaître leur prochaine destination

Les rescapés du Sea-Watch 3 attendent de connaître leur prochaine destination
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ils ont traversé l'enfer pour tenter d'atteindre l'Europe. Désormais, les rescapés du Sea Watch profitent d'un moment de répit à Lampedusa. Dans le centre d’accueil de l'île, les 40 migrants attendent de connaître leur prochaine destination européenne.

Tous expriment leur gratitude envers les membres de Sea-Watch, et notamment la capitaine du navire Carola Rackete. "Je suis très heureux, je dis merci à Sea-Watch, car si je n'avais pas été sur ce bateau, je serais mort à l'heure actuelle", raconte un jeune homme.

Carola Rackete reste détenue sur l'île et sera présentée à un juge italien en début de semaine. La jeune femme est poursuivie pour avoir forcé le blocus des eaux italiennes imposé par le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini. Elle risque jusqu'à dix ans de prison.

Son arrestation a provoqué une vague d'indignation dans de nombreux pays en Europe, et une cagnotte de 350 000 euros a déjà été récoltée pour lui venir en aide.

Très critiques face à l'attitude de l'Italie dans cette affaire, Paris et Berlin ont durement réagi. La France, qui a accepté d'accueillir 10 des 40 migrants du Sea-Watch, a jugé que la politique italienne de fermeture des ports était contraire au droit maritime.