Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le sort de l'Irano-britannique inquiète

Le sort de l'Irano-britannique inquiète
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après avoir passé trois ans dans une prison en Iran, la voici transférée dans un hôpital psychiatrique.

Alors qu’elle venait rendre visite à sa famille dans son pays d’origine en 2016, Nazanin Zaghari-Ratcliffe, une irano-britannique, a été arrêtée par les autorités. Elle a été accusée d’avoir voulu renverser le régime iranien, puis condamnée à 5 ans de prison.

Un transfert de la prison vers l’hôpital, recommandé par un psychiatre en raison d’une « forte détérioration » de son état. Elle se retrouve désormais sous la surveillance des Gardiens de la Révolution, une force paramilitaire qui dépend directement du Guide suprême iranien.

Ce transfert intervient alors que les relations entre le Royaume-Uni et l’Iran se sont nettement dégradées, depuis que Téhéran a tenté d’empêcher, début juillet, le passage d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz.