Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le voile intégral interdit en partie aux Pays-Bas

Le voile intégral interdit en partie aux Pays-Bas
Tous droits réservés
Arquivo - REUTERS/Mohammad Ismail
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le voile intégral interdit désormais au Pays-Bas, mais pas dans la rue. Seulement dans les écoles, les hôpitaux, les bâtiments publics et les transports en commun. Après des années de débats, la loi adoptée l'an dernier entre en application. Elle avait été portée dès 2005 par le parti d'extrême droite du député anti-islam Geert Wilders.

Pour ceux et celles qui se cacheront le visage, avec un casque intégral, une cagoule ou une burqa, il en coûtera une amende de 150 euros. La loi met en avant le principe de sécurité publique.

Selon les estimations, entre 200 et 400 femmes portent la burqa ou le niqab aux Pays-Bas, pays de 17 millions d'habitants.

Seul problème, c'est à chacune des personnes concernées de refuser l'accès : les chauffeurs de bus ont déjà dit qu'ils ne s'en chargeraient pas, pour ne pas ralentir leur service, et les hôpitaux jurent de s'occuper de tous quel que soit la tenue.

En France la burqa et le niqab sont interdits dans l'espace public depuis 2010.