Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le musée de Kaboul ressuscite après les destructions des talibans

Le musée de Kaboul ressuscite après les destructions des talibans
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En mars 2001, le monde assiste impuissant et choqué à la destruction des bouddhas de Bamyan, en Afghanistan. Les talibans ont fait disparaître presque 2000 ans d'histoire en un instant. Au même moment, sans qu'on le sache, les talibans détruisent le musée national de Kaboul. Sherazuddin Saifi, le conservateur, était là quand les talibans sont arrivés, marteaux à la main :

_ "On ne pouvait rien faire, ils ont mis dehors le personnel du musée, et sorti toutes les pièces de leurs boîtes et ont tout détruit en mille morceaux. Il y avait des groupes de 20, 30 talibans dans chaque pièce qui massacraient tout. "_

Plus de 2500 statues, grecques, perses, chinoises, ont été brisées, parce qu'elles représentaient des formes humaines, qui sont contraires à l'islam, selon la doctrine talibane.

C'est un travail de fourmi, un puzzle géant qu'il faut reconstituer. Dans un pays qui tente aussi de recoller les morceaux. Mais qui est loin de la paix. Si les talibans négocient en ce moment avec Washington à Doha le départ des troupes américaines, ils ne semblent pas encore prêts à un accord avec le gouvernement afghan. Et les statues de Kaboul peuvent encore trembler.