DERNIERE MINUTE

Bienvenue à bord de l'ISS ! Le robot humanoïde russe Fedor entre en action

Bienvenue à bord de l'ISS ! Le robot humanoïde russe Fedor entre en action
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Fedor va pouvoir manifester son contentement puisqu'il est capable d'imiter les gestes humains. Le robot humanoïde russe est arrivé, cette fois sans complication, à bord de la Station spatiale internationale. Le vaisseau spatial Soyouz MS-14 qui le transportait a réussi à s'arrimer ce mardi matin, a annoncé la Nasa sur sa chaîne de télévision. La navette avait décollé du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, le jeudi 22 août mais sa première tentative d'arrimage, effectuée samedi dernier, s'était soldée par un échec.

Fedor, qui est l'acronyme de "Final Experimental Demonstration Object Research", n'est pas le premier robot humanoïde à partir dans l'espace - l'Américain Robonaut 2 l'a précédé en 2011, puis le Japonais Kirobo en 2013 - mais il est le premier "citoyen" russe, si l'on peut le qualifier ainsi. Son prénom évoque de toute façon celui de Fiodor, et les autorités russes sont fières de ce pionnier qui pourrait aider à redresser leur industrie spatiale qui connaît une réelle mauvaise passe.

Un portrait-"robot" du beau Fedor

Derrière le numéro d'identification industriel Skybot F850 se trouve un beau robot argenté, de taille humaine - il mesure 1,80 m - et costaud - il pèse pas moins de 160 kilos. De plus, Fedor est intelligent et doué. Sa principale mission dans l'ISS va être d'assister ses "collègues" astronautes dans leurs tâches quotidiennes. Il a aussi été conçu spécialement pour travailler dans l'espace dans des conditions difficiles, qui seraient même dangereuses pour l'homme, explique-t-on au sein de Roskosmos, l'entreprise d'Etat pour les activités spatiales.

Le robot humanoïde a un tuteur à bord de la station, le cosmonaute russe Alexandre Skvortsov qui va le suivre pas à pas afin de vérifier ses capacités quand la gravité est très faible. Son séjour dans l'espace sera très court, une dizaine de jours; Fedor doit rentrer sur Terre dès le 7 septembre prochain. En attendant qu'il raconte ses aventures en détail à son retour, sachez qu'il possède ses propres comptes sur Twitter et Instagram pour que le grand public suive ses avancées en orbite.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.