Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

"Official Secrets", l'histoire d'une lanceuse d'alerte qui voulait la paix

"Official Secrets", l'histoire d'une lanceuse d'alerte qui voulait la paix
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'histoire vraie de Katharine Gun, lanceuse d'alerte, arrive au cinéma. Peu de temps avant l’invasion de Irak, en 2003, une jeune traductrice du renseignement britannique révèle un dossier secret de la NSA : il concerne une opération illégale d’espionnage anglo-américaine contre des membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies. L'objectif de l'opération d'espionnage est d'influer sur leur vote et favoriser une invasion de l'Irak.

"Je ne me rappelle pas de cet événement, explique l'actrice Keira Knightley qui joue le rôle de la lanceuse d'alerte, et c'est pourquoi je voulais vraiment en parler, parce que je me souviens de la période qui a précédé ce conflit - ou je pensais m'en souvenir- et j'avais à peu près 18 ans quand nous sommes allés faire la guerre là-bas et j'étais assez engagée politiquement. J'étais en quelque sorte fascinée par le fait que j'avais oublié ou que je n'avais jamais entendu parler de Katharine Gun, que je n'avais jamais entendu parler de ce mémo. Je me suis dit que c’était une histoire très importante à raconter."

A ses risques et périls, la jeune traductrice de 29 ans va informer les journalistes de l'hebdomadaire britannique The Observer.

_ "Je pense comme Katharine, parce que beaucoup de gens ne se souviennent pas et ne savent pas qui elle est. Je ne pensais pas qu'il faille faire une copie très spécifique d'elle. Alors je n'ai pas imité son accent, ni son physique, ni ce genre de chose. En particulier dans cette histoire, il était tellement plus important de s'assurer que son point de vue était parfaitement clair, car lorsque vous rencontrez Katharine, son point de vue est absolument clair et mon travail consistait à raconter cette histoire entièrement de son point de vue."_

Katharine Gun n'a pas pu empêcher la guerre, Washington et Londres ont envahi l'Irak sans le feu vert de l'ONU. La traductrice beaucoup sacrifié en alertant le monde, elle a été licenciée mais a échappé à la prison.

Le film sort en Grèce le 29 août, en Estonie et aux Etats-Unis le 30 août, au Portugal et en Russie le 5 septembre, en Belgique le 6 septembre, au festival du film de Oostende, aux Pays-Bas le 26 septembre, en Allemagne le 17 octobre et en Grande-Bretagne le 18 octobre.