Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Législatives au Portugal : le socialiste Antonio Costa sort renforcé

Législatives au Portugal : le socialiste Antonio Costa sort renforcé
Tous droits réservés
REUTERS/Rafael Marchante
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre sortant du Portugal, Antonio Costa, chef du Parti socialiste, a logiquement remporté les élections législatives qui se sont tenues dimanche. Il en est même sorti en grande forme puisque, selon des résultats quasi définitifs, le PS remporte près de 37% des voix; il enverra ainsi au moins 106 députés au Parlement, contre seulement 86 en 2015.

Après quatre ans au pouvoir, l'homme fort du pays récolte donc les fruits de ses deux principales réussites, avoir sorti le Portugal de l’austérité, offrant à ses concitoyens un meilleur pouvoir d’achat, tout en maintenant un gouvernement stable bien que minoritaire.

Son principal rival, Rui Rio, à la tête du Parti social-démocrate, formation de centre-droit, est arrivé en deuxième position comme le prédisaient les sondages, mais bien derrière. Le PSD obtient près de 28% des suffrages; cela se traduira par 77 sièges de députés, moins que les 89 gagnés en 2015.

Voici l'état (provisoire) des forces en présence dans le nouveau Parlement portugais, sachant que les résultats vont encore évoluer un peu :

Les ex-alliés du chef du gouvernement sortant, Antonio Costa :

Le Bloc de gauche, dirigé par Catarina Martins, se place en troisième position; il obtient plus de 9% des** voix**, soit 19 députés, comme en 2015.

La coalition entre le Parti communiste et les Verts, emmenée par Jeronimo de Sousa, gagne près de 6,5% des suffrages, ce qui lui donne 12 élus.

Quant à l’OVNI de ce scrutin législatif, le parti animaliste PAN, il dépasse les 3%de votes, soit 4 sièges au Parlement.

Le Portugal a été l’un des pays de la zone euro les plus durement frappés par la crise de la dette. Preuve de sa santé économique retrouvée :

Il affiche sa meilleure croissance depuis 2000 : 3,5% en 2017 puis 2,4% en 2018.

Le chômage est retombé à son niveau d'avant la crise : 6,4% en juillet dernier.

Le déficit public devrait être ramené à 0,2% cette année.

Cela ne doit pas faire oublier que les Portugais se plaignent d'avoir de trop bas salaires. La dégradation des services publics et la hausse des prix de l'immobilier, entraînée par un trop plein de touristes, pèsent également sur leur moral.

Voici le portrait d'Antonio Costa, avocat de profession, ancien maire de Lisbonne, d’origine indienne, âgé de 58 ans :

Antonio Costa, Un tacticien rassembleur