Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le judo do Brasil

Le judo do Brasil
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après six années d'absence, le judo fait son retour au Brésil à l'occasion du Grand Chelem de Brasilia.

Devant son public, la Brésilienne Ketelyn Nascimento s'est hissée jusqu'en finale des -57 kg. Face à elle, la double médaillée mondiale, la Britannique Nekoda Smythe-Davis.

Elle réussit un Osoto Gari d'anthologie pour un ippon fatal à Nacimento.

"J'ai essayé de placer cette prise plusieurs fois par le passé, sans que ça passe, raconte Smythe-Davis. Et là, je l'ai retentée, je n'ai même pas vu que le ippon était passé parce qu'elle s'était déjà remise sur pieds quand j'ai relevé les yeux. J'ai regardé l'arbitre qui a accordé le ippon. Mission accomplie."

Chez les -60kg, un Brésilien quasi inconnu, Allan Kuwabara, 202e mondial, a réussi à se qualifier pour la finale face à son compatriote Eric Takabatake. Un combat serré pour une première médaille d'or sur le World Judo Tour :

_"Je savais que ce serait une compétition très serrée et que j'affronterais les meilleurs judokas du monde. J'ai essayé de faire de mon mieux et maintenant je remonte au classement mondial. Qui sait je serais peut être bientôt tête de série lors des prochains tournois."
_

En finale des -48 kg, encore une Brésilienne en finale, Gabriela Chibana, mais une nouvelle défaite face à la Portugaise Catarina Costa.

Chez les -66kg, Daniel Cargnin offre lui une nouvelle médaille d'or au judo local en dominant l'Italien Manuel Lombardo.

Du côté des -52kg, l'Italienne Odette Giuffrida s'offre un deuxième titre en Grand Chelem en dominant par soumission la Brésilienne Larissa Pimenta. Elle se rappelle au bon souvenir du public carioca qui l'avait vu arracher l'argent aux Jeux de Rio en 2016.

Enfin, notre prise du jour, le champion olympique Beslan Mudranov signe une impressionnant ura nage lors de son combat inaugural contre l'Italien Matteo Maedves.