Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Caroline Fourest signe un premier film épique et féministe

Caroline Fourest signe un premier film épique et féministe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Caroline Fourest, ex-journaliste de Charlie Hebdo, signe son premier long métrage de fiction, Sisters in Arms, sur la guerre que mène les kurdes en Irak et en Syrie contre ISIS, en nous embarquant avec une brigade internationale composée uniquement de femmes.

Pour la réalisatrice, le cinéma va permettre de donner un autre écho à ce conflit parfois oublié.

"C'était devenue une nécessité pour moi, après 20 ans de journalisme à couvrir les menaces qui pèsent sur les droits des femmes, particulièrement venant des fondamentalistes de tous poils. Il fallait se battre sur les deux fronts, la montée du fanatisme en Europe, mais aussi la montée du racisme et de la xénophonie. Mais au final, j'ai pensé que le documentaire ou les livres n'étaient pas suffisants, j'avais besoin d'un nouveau language, j'avais besoin de la puissance du cinéma."

Un film d'une grande ampleur suit, à travers ce groupe de femmes, le parcours de Zara, une jeune yézidie, cette communauté de Mésopotamie menacée de génocide par les islamistes.

"Ce qui est possible au cinéma, c'est de montrer des visages, de nommer les résistants que l'on ne voit jamais durant la guerre, on ne voit pas le visage de ces femmes qui sont mortes en combattant Daesch, ces femmes du monde entier qui ont rejoint les kurdes pour faire tomber Daesch."

"Ce n'est pas seulement une question de religion et de culture, c'est d'abord une question d'une idéologie qui peut transformer n'importe qui en monstre."

Le film sort sur les écrans français le 9 octobre.