DERNIERE MINUTE

En Géorgie, les manifestants délogés

Géorgie : des manifestants qui tenaient le siège devant le Parlement à Tbilissi sont délogés par la police
Géorgie : des manifestants qui tenaient le siège devant le Parlement à Tbilissi sont délogés par la police -
Tous droits réservés
REUTERS/Irakli Gedenidze
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après 24 heures de siège, ils ont dû battre en retraite… À Tbilissi, la capitale géorgienne, les manifestants qui avaient passé la nuit devant le Parlement ont été délogés par la police antiémeutes à coups de canons à eau et de gaz lacrymogènes. Plusieurs centaines de personnes bloquaient l'accès au bâtiment et aux rues voisines pour réclamer des élections anticipées. Des dizaines d'entre elles auraient été interpellées.

Depuis jeudi, un vent de colère souffle sur la Géorgie, le parlement ayant rejeté une réforme du système électoral qui prévoyait l'introduction de la proportionnelle aux législatives d'octobre 2020. Le parti Rêve géorgien, au pouvoir depuis 2012, a vu sa popularité s'éroder ces derniers mois sur fond de stagnation économique, beaucoup redoutant aussi un recul des acquis démocratiques.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.