DERNIERE MINUTE

Des graffitis aux œuvres numériques, l'énergie débordante de la scène artistique de Tokyo

Des graffitis aux œuvres numériques, l'énergie débordante de la scène artistique de Tokyo
Taille du texte Aa Aa

À Tokyo, on a souvent l'impression que tout va plus vite : la foule, les technologies et la vie culturelle. La scène artistique de Tokyo déborde d'énergie. C'est parfait pour ceux qui sont en quête d'idées nouvelles dans l'immense capitale du Japon.

Un petit monstre sur les murs

Un drôle de personnage a fait son apparition sur les murs de certains bâtiments de la ville. Ly, artiste japonaise connue dans le monde entier, en est la créatrice. Son petit monstre baptisé LUV se veut une représentation d'elle-même.

"Le monde que j'avais dans mon esprit était très grand et pour le transposer dans le réel, je me suis dit que les murs étaient le support le plus approprié et j'ai décidé de me lancer dans le street art," explique-t-elle.

Une immersion inédite dans l'art. C'est ce que propose le groupe d'artistes teamLab au Mori Building Digital Art Museum à Odaiba, une île de Tokyo. Il invite le public à entrer dans des œuvres qui s'appuient sur la high-tech.

"On estime que l'art ou la créativité," précise Takashi Kudo, directeur communication du collectif, "c'est quelque chose que l'on ne peut pas expliquer par des mots, mais qu'il faut appréhender en l'intégrant au sens propre."

Expériences immersives

TeamLab a ouvert deux musées à Tokyo : le premier où nous nous trouvons est appelé Borderless. "À Borderless, il y a des visiteurs qui sont déroutés, d'autres qui sont impressionnés, certains prennent des photos pour les partager sur instagram," constate Takashi Kudo. "Nous, on n'oblige à rien ; il n'existe pas de bonnes réponses, c'est comme dans la vie," assure-t-il.

Dans un autre quartier de Tokyo, nous visitons le second site imaginé par teamLab, Planets. "Notre musée nommé Planets propose une expérience encore plus immersive," indique le directeur communication.

"Pour le visiter, vous devez enlever vos chaussures et marcher pieds nus : c'est quelque chose de tout-à-fait inhabituel et vous découvrez aussi quelque chose de réel," insiste-t-il.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.