DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tokyo se réinvente entre architecture ultramoderne et ambiance bohème

euronews_icons_loading
Tokyo se réinvente entre architecture ultramoderne et ambiance bohème
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Tokyo est en constante évolution à l'image de deux de ses quartiers très différents l'un de l'autre : ils illustrent deux facettes d'une ville qui oscille entre tradition et modernité.

Nous plongeons tout d'abord dans l'effervescence de Shibuya au cœur de Tokyo, concentré hypnotique d'enseignes lumineuses et centre névralgique pour la jeunesse tokyoïte, amatrice de mode et de pop culture.

Célèbre carrefour

Nous tentons d'emprunter de son célèbre carrefour, symbole de la Tokyo moderne. Jusqu'à trois mille personnes le traversent dans cinq directions.

Dès que le feu piéton passe au vert, vous avez 45 secondes pour traverser. Le secret serait de suivre la personne devant soi et de marcher à son pas... Une technique qui a fonctionné pour notre journaliste Naomi Llyod qui indique : "À l'image de la ville elle-même, cela paraît frénétique et mouvementé, mais en réalité, il y a quelque chose d'ordonné dans tout cela et cela fonctionne très bien."

Le quartier de Shibuya n'a pas toujours été aussi urbanisé, il s'est développé autour d'une petite gare de train de banlieue.

Et il a été le théâtre d'une anecdote qui est restée dans la mémoire des Japonais : dans les années 1920, un chien appelé Hachikô avait pour habitude d'attendre son maître le soir à la gare de Shibuya. Et à la mort de ce dernier, il a continué à le faire chaque jour pendant neuf ans. Une statue a été érigée sur place en son honneur.

Transformation d'ampleur

Dans ce lieu de rendez-vous populaire, nous rencontrons un professeur spécialiste de l'histoire et du réaménagement de Shibuya.

"Après la Seconde Guerre mondiale, l'économie japonaise a commencé à se développer : les maisons sont devenues des immeubles, les routes ont été goudronnées et la nature, ignorée," indique le professeur Kenji Ishii. "Aujourd'hui, on voit de nouveau la rivière puisqu'avant, les voies ferrées recouvraient totalement la rivière," fait-il remarquer.

Le quartier de la gare la plus emblématique de Tokyo vit une transformation d'ampleur en se dotant de nouveaux gratte-ciels toujours plus hauts et en s'enfonçant plus profondément avec l'ouverture d'ici 2027, d'allées piétonnes sur plusieurs niveaux en sous-sol.

"Les changements que l'on voit à Shibuya illustrent la manière dont la société japonaise elle-même a changé et ces évolutions nous permettent de prévoir à quoi le Japon ressemblera dans l'avenir," estime Kenji Ishii.

Ruelles étroites et magasins vintage

Nous prenons ensuite la direction de Shimokitazawa qui ne se trouve qu'à cinq minutes en prenant un train express. Mais c'est tout un autre univers qui nous attend après les grands immeubles et le rythme trépidant de Shibuya.

Shimokitazawa était autrefois un village paysan. Après la Seconde Guerre mondiale, le quartier abritait le plus grand marché noir de la ville avant de devenir dans les années 70, un haut lieu du mouvement hippie.

Aujourd'hui, il conserve son identité unique avec ses magasins vintage et son ambiance bohème.

Masao Tsubaki a ouvert sa boutique de disques appelée Flash Disc Ranch en 1982. Parmi sa clientèle, des amateurs de vinyles venus du monde entier.

"J'ai grandi à Shimo, c'était plus calme qu'aujourd'hui, mais il y avait beaucoup de monde, beaucoup de mères de famille qui venaient acheter des choses ici parce que ce quartier était connu pour ses nombreux magasins sympas avec des prix abordables," se souvient-il. "Ici, les gens sont sympas : il y a beaucoup de bars qui ont des clients réguliers ; donc si vous habitez dans le coin et que vous avez eu une dure journée, vous pouvez venir profiter de cette ambiance et vous vous sentirez chez vous," assure-t-il.

© euronews
Ruelle de Shimokitazawa© euronews

"Tout le monde est bienvenu"

Si ce quartier était autrefois, un secret bien gardé, Shimokitazawa est aujourd'hui de plus en plus populaire auprès des étrangers.

Charlotte Shanks qui est originaire du Royaume-Uni vit ici depuis six ans. "C'est vraiment génial parce qu'il y a tout le temps des magasins qui ouvrent leurs portes un peu partout, donc c'est sympa de sortir dans ce quartier, il y a toujours de nouveaux endroits à découvrir," estime-t-elle. "L'ambiance de Shimokitazawa est celle d'une petite ville : tout le monde est bienvenu," poursuit-elle. "Vous pouvez aller dans des restaurants typiquement japonais et les gens seront contents de vous recevoir : c'est sympa d'y aller et vous pourrez y découvrir la culture japonaise," souligne la jeune femme.

À Tokyo, l'ancien et l'ultra-moderne coexistent de manière étonnante. Alors que la capitale japonaise se tourne vers l'avenir en innovant, l'esprit et la créativité qui ont fait d'elle, la métropole qu'elle est aujourd'hui perdurent.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.