DERNIERE MINUTE

Développement durable et inclusion : la vie rêvée des villes à Smart City Expo

Développement durable et inclusion : la vie rêvée des villes à Smart City Expo
Taille du texte Aa Aa

Toutes les grandes villes du monde de Londres à Paris en passant par Dubaï font face aux mêmes défis en matière de mobilité et de respect de l'environnement d'autant plus qu'elles continuent leur croissance : alors qu'aujourd'hui, la moitié de la population mondiale vit dans des zones urbaines, ce pourrait être 68% en 2050.

Pour mieux se développer, ces mégapoles toujours plus nombreuses y gagneront certainement à partager leur expérience.

Nos villes sont le fruit de nos rêves. C'est le mot d'ordre de l'édition 2019 du congrès mondial Smart City Expo qui vient de se tenir à Barcelone où chacun imagine une révolution urbaine verte, durable, intelligente et inclusive.

Paiements sans contact dans les transports

En matière de mobilité, le développement durable fait la tendance : vélos, motos, scooters ou micro-voitures pour deux passagers, les solutions ne manquent pas : elles roulent toutes au solaire ou à l'électrique. Les transports collectifs évoluent eux aussi.

"L'exemple qui a eu le plus d'écho, c'est ce que nous avons fait pour le réseau de transports de Londres," fait remarquer Miguel Gamiño, vice-président exécutif des partenariats entreprises et directeur des Villes mondiales chez Mastercard. "Nous les avons aidés à mettre en place les paiements sans contact au niveau des portillons : ce qui veut dire que dès l'instant que les gens ont une carte bancaire, ils peuvent passer sans avoir à faire la queue devant une borne de paiement," dit-il avant d'ajouter : "Grâce à ce système, le réseau a économisé 100 millions de livres par an."

Essor de la 5G

L'évolution de nos villes est aussi numérique : la 5G lui donnera un coup d'accélérateur. Cette cinquième génération des communications mobiles permettra l'essor de villes intelligentes qui intégreront par exemple, une flotte de véhicules autonomes ou de nouveaux systèmes d'éclairage public gérés à distance.

"Nous devons déterminer à quoi nous aimerions que nos villes ressemblent : je dois me demander quelle qualité de vie je veux pour moi et plus tard, pour mes filles, puis en faire une réalité," fait remarquer Ugo Valenti, directeur du congrès.

En parallèle de l'utilisation des nouvelles technologies, le congrès a mis en avant la force de la collaboration en faisant la promotion de plateformes où villes et entreprises peuvent échanger.

"Nous essayons de faire en sorte qu'elles partagent leurs expériences - aussi bien les réussites que les échecs - parce que ce qui se passe aujourd'hui à New Dehli s'est peut-être déjà produit à Copenhague et peut-être que là-bas, ils avaient trouvé des solutions," indique Ugo Valenti.

Facteur humain

Mais certains lancent une mise en garde : la révolution urbaine ne doit pas s'appuyer uniquement sur les technologies, elle doit intégrer une dimension humaine.

"Je crois que la ville de demain n'évoluera pas vers 100% de technologie : elle nous permettra de mieux vivre ensemble," assure David Ricketts, professeur de technologie à l'Université d'Harvard.

Innovation et inclusion doivent aller de pair pour que dans nos villes du futur, nous n'échangions pas uniquement avec des robots...

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.