DERNIERE MINUTE

Manifestations de colère après la mort de Qassem Soleimani

Manifestations de colère après la mort de Qassem Soleimani
Tous droits réservés
Euronews
Taille du texte Aa Aa

La mort du général iranien Qassem Solemani dans un bombardement américain a entraîné des manifestations de colère.

En Inde, dans la région du Cachemire, ou à Islamabad, au Pakistan, des manifestants ont brandi des portraits du général et brûlé le drapeau des États-Unis.

Dans la bande de Gaza, de nombreux drapeaux palestiniens étaient sortis en ce jour de prière. Les leaders du Hamas, l'organisation au pouvoir dans l'enclave, condamnent le raid américain :

C'est un un crime odieux (....) La mort du général Qassem Soleimani est une perte pour la Palestine, car il a soutenu la durabilité et la stabilité de la résistance palestinienne.
Ismael Redwan
Responsable du Hamas

Au Liban, condamnations également du Hezbollah, l'organisation chiite soutenue par l'Iran, qui a promis elle aussi de venger la mort du général. Des responsables du Hezbollah se sont réunis à l'ambassade iranienne de Beyrouth pour rendre hommage à Qassem Soleimani :

Ceux qui connaissent l'Histoire et son cours dans notre région doivent savoir que ce que Trump a fait était complètement stupide et que la fin de l'arrogance américaine et israélienne au Moyen-Orient a commencé.
Hussein al-Khalil
Conseiller au leader du Hezbollah

Enfin en Irak, lors de la prière du vendredi, le chef religieux chiite le plus influent du pays, a évoqué "des temps très difficiles" à venir, tout en dénonçant une grave violation de la souveraineté irakienne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.