DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Manifestations de colère après la mort de Qassem Soleimani

euronews_icons_loading
Manifestations de colère après la mort de Qassem Soleimani
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

La mort du général iranien Qassem Solemani dans un bombardement américain a entraîné des manifestations de colère.

En Inde, dans la région du Cachemire, ou à Islamabad, au Pakistan, des manifestants ont brandi des portraits du général et brûlé le drapeau des États-Unis.

Dans la bande de Gaza, de nombreux drapeaux palestiniens étaient sortis en ce jour de prière. Les leaders du Hamas, l'organisation au pouvoir dans l'enclave, condamnent le raid américain :

C'est un un crime odieux (....) La mort du général Qassem Soleimani est une perte pour la Palestine, car il a soutenu la durabilité et la stabilité de la résistance palestinienne.
Ismael Redwan
Responsable du Hamas

Au Liban, condamnations également du Hezbollah, l'organisation chiite soutenue par l'Iran, qui a promis elle aussi de venger la mort du général. Des responsables du Hezbollah se sont réunis à l'ambassade iranienne de Beyrouth pour rendre hommage à Qassem Soleimani :

Ceux qui connaissent l'Histoire et son cours dans notre région doivent savoir que ce que Trump a fait était complètement stupide et que la fin de l'arrogance américaine et israélienne au Moyen-Orient a commencé.
Hussein al-Khalil
Conseiller au leader du Hezbollah

Enfin en Irak, lors de la prière du vendredi, le chef religieux chiite le plus influent du pays, a évoqué "des temps très difficiles" à venir, tout en dénonçant une grave violation de la souveraineté irakienne.