Kei Kobayashi, le chef né sous une bonne étoile

Kei Kobayashi, le chef né sous une bonne étoile
Tous droits réservés AFP
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il a intégré le cercle très fermé des trois étoilés du Guide Michelin. Le chef japonais Kei Kobayashi nous ouvre les portes de ses cuisines, à quelques pas du musée du Louvre à Paris.

Il a intégré le cercle très fermé des trois étoilés du Guide Michelin. Le chef japonais Kei Kobayashi nous ouvre les portes de ses cuisines, à quelques pas du musée du Louvre à Paris.

PUBLICITÉ

Mariage de saveurs japonaises et de traditions culinaires françaises

Les recettes de son succès ? Un savant mariage de saveurs japonaises et de traditions culinaires françaises. A l'image de son parcours...

Né à Nagano il y a 43 ans, ce fils de restaurateur s'est installé en France en 1998. Il a d'abord fait ses armes dans l'ombre de chefs étoilés, dont Alain Ducasse, avant de voler de ses propres ailes et d'ouvrir son restaurant "Chez Kei" en 2011.

Son style séduit, ses plats régalent, dont son "jardin de légumes croquants", qui a conquis le guide Michelin.

Je n'oublie jamais que je suis Japonais (...) Merci aux Français, qui ont accepté notre place.
Kei Kobayashi
Chef japonais, trois étoiles au Guide Michelin

Rares sont les chefs étrangers à obtenir les trois étoiles du Guide rouge. Avant Kei Kobayashi, un autre chef étranger, l'italo-argentin Mauro Colagreco avait obtenu l'an passé les trois étoiles du Guide Michelin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Visite de Charles III : discours au Sénat après un plaidoyer en faveur du lien franco-britannique

Charles III a entamé sa visite d’État en France, solennité et faste au programme des 3 jours

France/Vente de carburants à perte : les distributeurs disent non, le gouvernement dans l'embarras