Grèce : quand la crise économique engendre la crise démographique

Grèce : quand la crise économique engendre la crise démographique
Tous droits réservés φωτό αρχείου
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Confronté à une baisse démographique sans précédent, la Grèce cherche des solutions de relance. Première décision : la mise en place d'une prime de naissance.

PUBLICITÉ

La Grèce est un pays en crise et un pays qui vieillit. Deux paramètres forcément liés. Aussi pour encourager les familles à avoir des enfants, le gouvernement à mis en place mardi dernier une prime de naissance de 2 000 euros.

Iro et son mari s'apprêtent à accueillir leur premier bébé, la perspective d'une aide financière de l''état est accueillie avec soulagement par ce jeune couple : "La situation économique difficile de ces dernières années a influencé la décision de nombreux couples de passer à l'étape suivante et de créer une famille. Nous faisons partie de ces couples hésitants. L'aide de l'État est très importante pour un jeune couple, car les dépenses sont importantes, de 5 000 à 10 000 euros".

Les chiffres montrent l'urgence de la relance démographique en Grèce. D'ici 2050, le pays pourrait perdre près de 2 millions de ses habitants, soit une perte d'un tiers de sa population en un peu plus d'un demi-siècle.

La prochaine priorité d'Athènes sera de faciliter l'accès aux infrastructures de petite enfance. Seuls 13% des enfants de 6 mois à deux ans ont accès aux crèches par exemple. Deux fois moins qu'ailleurs en Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers de Grecs manifestent à Athènes contre un projet de réforme des retraites

Énergies renouvelables : un vent nouveau souffle sur le secteur éolien en Grèce

Grèce : le nombre de migrants a plus que doublé en un an