DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Migrants à la frontière hongroise : "S'il vous plaît, ouvrez, nous fuyons la guerre, pas la faim"

euronews_icons_loading
Migrants à la frontière hongroise : "S'il vous plaît, ouvrez, nous fuyons la guerre, pas la faim"
Tous droits réservés
APTN
Taille du texte Aa Aa

"S'il vous plaît, ouvrez la frontière"... Ces enfants en tête, environ 200 migrants arrivés en Serbie ont manifesté pacifiquement au poste-frontière de Kelebia pour réclamer l'ouverture des portes de la Hongrie. Ils voulaient que la police hongroise les laisse entrer dans l'Union européenne. Les autorités serbes ont expliqué qu'une rumeur s'était répandue parmi les réfugiés selon laquelle Budapest allait ouvrir sa frontière.

Sur les banderoles des enfants, on pouvait aussi lire, "nous sommes des réfugiés, pas des criminels", "nous fuyons la guerre et non la faim".

Ces 200 migrants ont été ramenés en bus dans des centres d'accueil par la police serbe.

Depuis 2015, la Hongrie a fermé ses frontières aux migrants. Elle a construit une barrière et établi des rondes de surveillance.

Le 28 janvier dernier, 60 migrants avaient tenté de passer la frontière, certains y étaient parvenus, mais avaient été ensuite arrêtés par la police hongroise.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.