DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Washington décide d'augmenter ses taxes douanières sur les avions Airbus

euronews_icons_loading
Washington décide d'augmenter ses taxes douanières sur les avions Airbus
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient relever à 15% les taxes douanières imposées aux avions Airbus importés d'Europe.

Nouvelles turbulences dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l'Union européenne. Washington a annoncé vendredi que les Américains allaient relever les taxes douanières imposées aux avions Airbus importés d'Europe, tout en laissant inchangés les tarifs qui pénalisent d'autres secteurs de part et d'autre de l'Atlantique.

7,5 milliards de dollars de produits importés se sont déjà vu infliger des hausses de tarifs douaniers, notamment en représailles aux subventions accordées par les Européens à l'avionneur Airbus. Vin, fromage, ou encore café sont taxés à hauteur de 25%. En ce qui concerne les avions Airbus, le niveau des taxes passera de 10 à 15%, à compter du 18 mars 2020, détaille le Bureau du représentant américain au commerce.

Négociations

Ces taxes sont aussi un instrument pour Donald Trump afin de peser dans les négociations commerciales. Après des mois de guerre commerciale avec la Chine, à coups de tarifs douaniers punitifs réciproques, il s'est exclamé "notre stratégie a payé!" quand les deux pays ont signé un accord mi-janvier.

Son attention se porte maintenant sur l'Europe. Lors d'une rencontre à Davos en Suisse, fin janvier, le président américain et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont annoncé leur volonté de relancer le chantier commercial transatlantique et de conclure un accord dans les prochaines semaines.

Mais pour l'heure, les négociations n'ont pas abouti et les relations restent tendues. Lundi, Donald Trump a déclaré qu'il était temps de négocier "très sérieusement" un accord commercial avec l'Union européenne. Il souhaite que les pays membres de l'UE ouvrent davantage leur marché aux produits américains, notamment agricoles.

Récemment, l'administration américaine a également agité la menace de surtaxer "jusqu'à 100%" l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français, en représailles à la taxe instaurée par Paris sur les entreprises numériques.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.