DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des activités durables autour de la vigne favorisent la cohésion en Méditerranée

euronews_icons_loading
Des activités durables autour de la vigne favorisent la cohésion en Méditerranée
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le projet BestMedGrape entre viticulture, nanotechnologie et économie circulaire est coordonnée par Gianluigi Bacchetta. Cette initiative soutenue par la politique de cohésion de l'Union européenne réunit des partenaires qui collaborent depuis longtemps, dans la recherche et le transfert technologique sur le pourtour de la Méditerranée. Mais quelles sont ses racines ? La réponse du coordinateur du projet.

"Les deux aspects les plus importants de ce projet, ce sont pour moi, la possibilité de mener des actions en synergie avec d'autres acteurs qui sont non seulement des partenaires, mais aussi des amis avec lesquels nous travaillons depuis de nombreuses années de manière productive," explique Gianluigi Bacchetta.

"Méthodes durables"

"Deuxièmement," poursuit le coordinateur de BestMedGrape, [cela donne]"l'opportunité de développer des activités qui utilisent des méthodes durables dans un contexte méditerranéen où la cohésion est cruciale."

"Au sein du Jardin botanique, nous avons la banque de germosplasme de Sardaigne, une structure qui collecte tous les éléments de la vigne," précise-t-il.

"Ceux-ci sont nettoyés, sélectionnés et ensuite, transférés pour subir une analyse morphologique et colorimétrique et des tests de germination," indique-t-il.

"Développer des activités nouvelles en cas de forte aridité ou de stress salin"

"Grâce à cela, nous sommes capables d'établir les caractéristiques de tous les cépages étudiés dans le cadre du projet," complète Gianluigi Bacchetta, "mais aussi de développer des activités qui peuvent être utiles aux agriculteurs et viticulteurs en particulier quand les cultures se font dans des contextes de forte aridité ou de stress salin."