EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Journée de la femme : le combat des Pakistanaises pour l'égalité

Journée de la femme : le combat des Pakistanaises pour l'égalité
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Julien Pavy avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Karachi, des jeunes filles tentent de s'affirmer face à la domination masculine et l'absence d'éducation. Grâce au soutien d'une ONG, elles ont appris à faire du vélo et affichent désormais leur savoir-faire aux yeux de tous.

PUBLICITÉ

Dans le quartier de Lyari à Karachi, l'un des plus pauvres de la ville pakistanaise, des jeunes filles tentent de s'affirmer face à la domination masculine et l'absence d'éducation.

Combattre les préjugés

Grâce au soutien d'une ONG, elles ont appris à faire du vélo et affichent désormais leur savoir-faire aux yeux de tous. Mais tout n'a pas été si simple pour ces jeunes pakistanaises qui ont dû affronter les préjugés

"Quand nous avons commencé à apprendre à faire du vélo, nous avons dû faire face à de nombreux problèmes, des commentaires méchants, certains nous jetaient même des pierres, souligne une jeune cycliste, mais progressivement, nous avons pris confiance et sommes allées de l'avant. Maintenant, les gens nous considèrent comme des cyclistes, c'est devenu normal."

"Quand nous avons commencé à apprendre à faire du vélo, nous avons dû faire face à de nombreux problèmes, des commentaires méchants, certains nous jetaient même des pierres,
Une jeune cycliste pakistanaise

Combler le vide éducatif

L'ONG "Lyari's Girls Café" propose aux jeunes filles du quartier une palette d'enseignements. L'acquisition de compétences doit leur permettre de s'affirmer et de trouver leur place dans la société.

"Nos 2000 étudiantes ont obtenu leur diplôme dans différents cours comme la couture, l'esthétique et d'autres disciplines. Beaucoup d'entre elles ont réussi. Nous avons par exemple des filles qui ont appris chez nous à appliquer du henné et, qui, grâce à leurs compétences, ont commencé à travailler chez elles", indique Shahzia Khan, organisatrice de "Lyari Girls Café".

Mais ces apprentissages sont loin de faire l'unanimité au sein de la population, y compris chez les femmes plus âgées attachées aux traditions : "Je ne sais pas ce qu'elles font, mais je ne se suis pas pour. Mais je ne peux pas leur dire."

Le combat pour l'égalité. Au Pakistan, la Journée de la femme prend tout son sens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une marche des « Grandes gagnantes » pour défendre les droits des femmes

Quand les femmes ont-elles obtenu le droit de vote dans les pays européens ?

De nombreuses mobilisations lors de la journée internationale des droits des femmes