DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la galère des Français bloqués aux Philippines

euronews_icons_loading
Virus Outbreak Philippines
Virus Outbreak Philippines   -   Tous droits réservés  Joeal Calupitan/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Ils sont des centaines de Français bloqués aux Philippines par la crise du coronavirus. Le pays, frappé de plein fouet, a fermé ses portes comme beaucoup d'autres. Les touristes se retrouvent sans solutions, certains isolés sur des îles paradisiaques coupées du monde, d'autre agglutinés dans les aéroports où les hôtels.

Les Français se sont retrouvés grâce à des groupes Facebook comme celui de Cyrielle. Il compte aujourd'hui 488 membres. Tous inquiets, tous solidaires.

"On se serre les coudes. On n'a aucune info, c'est ça le plus frustrant, c'est de ne pas savoir ce qu'il va se passer. La première date que l'on a eu nous, c'est vous êtes bloqués jusqu'au 13 avril."

Cyrielle et ses compagnons d'infortune n'ont pas de contacts directs avec les autorités françaises. Seuls des communiqués laconiques les informent via les réseaux sociaux.

Alertée par ces naufragés du coronavirus, Pascale Fontenelle-Personne, députée LREM, qui préside le groupe tourisme à l'Assemblée Nationale, monte au créneau :

"Je demandes deux choses. Premièrement, que les Français aux Philippines soient contactés par l'ambassade. Deuxièmement, que les pratiques aériennes abusives en terme de billetterie cessent immédiatement."

Jusqu'ici, le ministère des Affaires étrangères recommande aux Français bloqués à l'étranger de rentrer par des vols commerciaux. Or, les prix sont souvent exorbitants, et les avions rarement maintenus : deux vols ont encore été annulés ce mercredi soir.

Super, génial, la news qui fait plaisir à minuit ce soir !!!!! ?????

Publiée par Lucille Thami sur Mercredi 18 mars 2020

Le nombre d'étrangers massés dans les principaux aéroports ne cesse d'augmenter et personne ne sait encore quand il retrouvera son pays natal.