DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’Albanie et la Macédoine du Nord frappent à la porte de l'UE

euronews_icons_loading
L’Albanie et la Macédoine du Nord frappent à la porte de l'UE
Tous droits réservés  AP   -   Virginia Mayo
Taille du texte Aa Aa

Plusieurs fois proposées mais jamais lancées, les négociations d’adhésion de l’Albanie et de la Macédoine du Nord à l’Union européenne devraient bientôt commencer. Les 27 ministres des Affaires étrangères se disent prêts à ouvrir les discussions.

Sur Twitter le Commissaire européen chargé de l’Elargissement se félicite de cette décision. Olivér Várhelyi insiste sur l’avenir les Balkans occidentaux dans l’UE. Le ministre nord-macédonien des Affaires étrangères estime de son côté que la décision européenne en ces temps difficiles est un signe de solidité. Les dirigeants européens devraient donner leur aval dans le courant de la semaine.

Cette annonce intervient après des mois de retournements politiques et de tensions. La France et les Pays-Bas avaient mis à l’arrêt les discussions à l’automne dernier. Paris souhaitait une réforme de la procédure d’élargissement. La Commission a donc présenté en début d’année ses propositions qui semblent avoir convaincu les autorités françaises et néerlandaises.

Le chemin vers l’adhésion ne sera toutefois pas facile pour les deux candidats. Les institutions insisteront sur les réformes judiciaires afin lutter contre la corruption et la criminalité. Pour l’UE, en pleine crise du coronavirus, c’est une façon de montrer que les 27 sont toujours en mesure de prendre des décisions et que les institutions fonctionnent. Pour les Etats membres c’est aussi l’occasion de contrebalancer l’influence de la Russie et de la Turquie dans la région.

Cette annonce n’est toutefois que le début du processus. S’il s’agit d’une satisfaction pour tous les acteurs, chacun sait que les obstacles seront nombreux.