DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : Vladimir Poutine appelle les Moscovites à respecter le confinement

euronews_icons_loading
Coronavirus : Vladimir Poutine appelle les Moscovites à respecter le confinement
Tous droits réservés  EBU
Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine a appelé lundi les Moscovites à respecter le confinement dans la capitale russe, un exemple suivi par un nombre croissant de régions du vaste pays pour tenter d'enrayer la progression du Covid-19.

Le président russe avait évité la semaine dernière d'ordonner un confinement, déclarant chômée la période du 28 mars au 5 avril et appelant simplement les Russes à rester "à la maison".

Le maire de la capitale, Sergueï Sobianine, a finalement décidé dimanche soir de restreindre les déplacements de ses administrés, après un weekend lors duquel des Moscovites ont profité en nombre d'une météo printanière dans les parcs, ne se tenant pas aux consignes de distanciation sociale.

Lundi, Vladimir Poutine a exhorté les Moscovites à "prendre avec le plus grand sérieux et avec une totale responsabilité" ces mesures.

Il a par ailleurs demandé aux autorités des différentes régions russes d'agir "réellement" contre la propagation du virus. Il a notamment réclamé plus de lits d'hôpitaux, des centres de test supplémentaires, et que soit constituée une réserve de systèmes de respiration artificielle et de médicaments.

A l'appel du Premier ministre Mikhaïl Michoustine, outre Moscou et ses environs au moins sept autres régions, en Russie européenne comme en Sibérie, ont annoncé qu'elles suivraient dans les heures et jours à venir l'exemple moscovite.

Des Moscovites pas tous confinés

Lundi, le centre-ville de Moscou était quasi-déserté par les piétons, même si beaucoup de voitures circulaient encore.

Dans un quartier du sud de Moscou, de nombreux passants, adultes comme adolescents, étaient à l'inverse encore dans les rues.

Les 12 à 16 millions de Moscovites, selon les estimations, sont autorisés à sortir de chez eux pour se rendre au travail, pour les urgences médicales, et aller au supermarché ou dans les pharmacies les plus proches.

La Russie a officiellement recensé 1 836 cas d'infection, dont plus de 1 200 rien qu'à Moscou, et neuf décès.