EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Spéculations sur la santé de Kim Jong-un

Spéculations sur la santé de Kim Jong-un
Tous droits réservés Lee Jin-man/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Lee Jin-man/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Certaines sources indiquent que la santé du leader nord-coréen se serait dégradée après une opération cardiaque. Aucune confirmation de la part de Pyongyang.

PUBLICITÉ

Dans quel état se trouve Kim Jong Un ? C’est sans doute un des secrets les mieux gardés dans un des pays les plus fermés, la Corée du Nord.

A l'origine de cette question, il y a un constat : le leader nord-coréen n’apparaît sur aucune photo officielle de la dernière grande célébration (c’était le 15 avril : le 108ème anniversaire de la naissance du fondateur du régime).

Opération cardiaque ?

Cette "absence" fait couler de l’encre, notamment chez les dissidents du régime en exil. Ainsi sur le site Daily NK (média en ligne géré essentiellement par des Nord-Coréens ayant fait défection), certains affirment que le leader nord-coréen a été opéré en avril pour des problèmes cardio-vasculaires, et qu'il était en convalescence dans une villa dans la province de Phyongan du Nord.

"La raison du traitement cardio-vasculaire urgent qu'a subi Kim était son tabagisme excessif, son obésité et sa fatigue", affirme Daily NK en citant une source nord-coréenne non identifiée.

Même CNN

Citant un responsable américain, CNN rapporte de son côté que Washington "étudie des informations" selon lesquelles Kim Jong Un est "en danger grave après une opération chirurgicale", sans dire si ces "informations" sont en fait l'article de Daily NK.

Aucune confirmation en Corée

Reste que ces informations ne sont pas confirmées, ni par Pyongyang, ni même par les responsables sud-coréens.

La dernière fois que les médias nord-coréens ont fait état des activités de M. Kim remonte au 12 avril.

En tout cas, ce n’est pas la première fois que l’"absence" de Kim Jong Un alimente toute sorte de spéculations.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père

Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis