DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Italie : la Campanie à la pointe de la lutte contre le coronavirus

euronews_icons_loading
Italie : la Campanie à la pointe de la lutte contre le coronavirus
Tous droits réservés  Salvatore Laporta/AP2009
Taille du texte Aa Aa

En Lombardie, la région la plus touchée d'Italie, plus de 12 000 personnes sont mortes du coronavirus. Dans le même temps, la Campanie voisine n'a, elle, enregistré que 300 décès. A Naples, sa capitale, aucune victime du Covid-19 ni aucune nouvelle personne infectée n'est à déplorer.

Depuis le début de l'épidémie, la Campanie est à l'avant-garde de la recherche d'un médicament efficace contre le virus. Au centre de recherche de Pascale, le Dr Paolo Ascierto suit la piste du tocilizumab, un immunosuppresseur utilisé en rhumatologie, elle s’avère intéressante dans la phase inflammatoire, tardive, de la maladie.

Outre la recherche, la Campanie a également misé sur les infrastructures d'urgence pour répondre rapidement à la propagation du virus. Dans l'enceinte de l'Ospedale del Mare, une toute nouvelle unité de soins intensifs de 72 lits a été assemblée en seulement 30 heures.

Mais le centre névralgique de la lutte contre le coronavirus en Campanie, on le trouve à l'hôpital Cotugno de Naples. C'est l'établissement le plus sûr d'Italie pour le personnel médical, seules deux infirmières y ont été infectées.

En 10 jours, ce centre d'excellence pour les maladies infectieuses a été transformé en centre Covid-19 et une centaine de lits de soins-intensifs ont été ajoutés dans une nouvelle aile de l'hôpital.

Situé dans la région où la première école de médecine d'Europe, qui remonte au Xème siècle, a été créée, il montre l'exemple à suivre au reste du pays.