DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : Trump joue aux apprentis sorciers, voulant injecter du désinfectant aux malades

euronews_icons_loading
Le président américain Donald Trump lors du bilan quotidien sur le Covid-19 donné à la Maison-Blanche - Washington - le 23 avril 2020
Le président américain Donald Trump lors du bilan quotidien sur le Covid-19 donné à la Maison-Blanche - Washington - le 23 avril 2020   -   Tous droits réservés  MANDEL NGAN / AFP
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump a sans doute beaucoup aimé, quand il était enfant, jouer au "Docteur Maboul" - jeu de société d'ailleurs créé par un Américain - car il semble se prendre encore pour ce médecin imaginaire qui plaît tant aux petits du monde entier. Le président des Etats-Unis, lors du point quotidien effectué à la Maison-Blanche sur l'évolution de la pandémie du nouveau coronavirus dans son pays, a proposé un remède de cheval contre la maladie mortelle, en stupéfiant tout le monde, y compris les membres de son conseil scientifique.

Pourquoi pas, s'est-il interrogé tout haut, faire aux malades des injections de désinfectant. Voici ses propos :

Je vois que le désinfectant assomme le coronavirus en une minute... Une minute. Est-ce qu'il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l'intérieur, presque comme un nettoyage ?

Et Donald Trump de poursuivre sa démonstration médicale, réservant toutefois à des médecins le soin d'expérimenter son idée renversante.

Comme vous le voyez, ça pénètre dans les poumons et ça a un énorme effet, il serait donc intéressant de le vérifier. Il faudra faire appel à des médecins pour ça, mais ça me semble intéressant

Oh, la tête du docteur Birx !

Et pendant qu'il y était, le président américain a proposé une autre recette pour venir à bout du Covid-19, à base d' "ultraviolets" ou de "lumière très puissante" qui seraient envoyés "à l'intérieur du corps", pour continuer de le citer.

Afin de comprendre le malaise suscité parmi ceux qui assistaient à l'intervention de Donald Trump, il suffit de regarder sur les images filmées par les télévisions américaines l'expression qu'avait alors sur le visage Deborah Birx, éminent médecin qui fait partie de la cellule de crise mise en place par les autorités pour lutter contre le coronavirus.

Des scientifiques consternés

La communauté scientifique américaine dans son ensemble, plus libre de parler ouvertement que le Docteur Birx, a exprimé sa consternation. De nombreux épidémiologistes, virologues, médecins, ont dénoncé l'irresponsabilité du président et la dangerosité de ses propos.

Certains d'entre eux, comme le docteur Vin Gupta, expert en santé publique et spécialiste des soins intensifs, ont préféré l'ironie en désespoir de cause.

C'est une méthode couramment utilisée par les gens qui veulent se tuer
Dr Vin Gupta