DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : un fonds de soutien pour les athlètes en difficulté

euronews_icons_loading
Coronavirus : un fonds de soutien pour les athlètes en difficulté
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Avec la pandémie de coronavirus, les athlètes professionnels sont à terre. A l'instar de millions de gens en difficulté économique, certains sportifs, avec l'annulation de compétitions par centaines, se retrouvent sans leurs revenus issus des concours ou de la publicité.

La Fédération internationale d'athlétisme, World Athletics, a donc mis en place, à l'initiative du médailler olympique Hicham El Guerrouj, un fonds d'aide de 500 000 dollars.

Sebastian Coe, président de World Athletics : "Après avoir longuement discuté avec les athlètes et parlé de l'impact économique pour beaucoup d'entre eux - pas tous - mais pour beaucoup d'entre eux qui ont perdu des récompenses et voient parfois leurs relations contractuelles menacées, nous voulions essayer de faire tout ce que nous pouvons pour les aider... non seulement avec le paquet de soutien financier, mais aussi en fournissant le conseil dont ils pourraient avoir besoin pour gérer tout ça.''

Les championnats du monde d'athlétisme ont récemment été reportés pour éviter de concurrencer les Jeux olympiques de Tokyo, décalés eux aussi.._._ un événement qui, selon le chef de l'Association médicale japonaise Yoshitake Yokokura, sera "extrêmement difficile" à organiser, même en 2021.

''Les personnes qui me conseillent et les personnes dont j'apprécie vraiment le jugement, en particulier la communauté scientifique, sont très ouverts à ce sujet, poursuit Sebastian Coe, il n'y a aucune certitude pour le moment. Il peut y avoir des changements de direction assez rapides, et faire des plans sur la comète n'est probablement pas très utile pour le moment. ''

S'adapter à une situation inédite et à une incertitude immense, un défi de taille pour tous les secteurs économiques, et pour celui du sport professionnel, qui rejette évidemment l'idée de compétitions à huis-clos sur le long terme.