DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaste plan social chez Rolls-Royce : 9000 suppressions de postes

euronews_icons_loading
Vaste plan social chez Rolls-Royce : 9000 suppressions de postes
Tous droits réservés  Yong Teck Lim/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le groupe britannique Rolls-Royce, spécialisé notamment dans la fabrication de moteur d'avions, compte supprimer 9000 postes. L'annonce en a été faite ce mercredi par la direction.

\>>> Communiqué de presse (version française)

C'est une des conséquences de l'épidémie de coronavirus. Le secteur aérien est un des plus impactés par les mesures de confinement. Les compagnies sont obligées de licencier à tour de bras. Au Royaume-Uni et en Irlande, British Airways, Virgin Atlantic et Ryanair entre autres ont déjà annoncé des milliers de suppressions d'emplois.

Et les fabricants d'avions sont, eux aussi, pris dans la tourmente.

Il "faudra plusieurs années pour que le marché de l'aéronautique commercial retrouve ses niveaux d'il y a quelques mois", justifie le groupe Rolls-Royce. "Nos clients dans l'aviation et l'aéronautique doivent s'adapter et nous aussi", affirme Warren East, le directeur général, cité dans le communiqué.

Selon lui, "les gouvernements font ce qu'ils peuvent pour soutenir les entreprises à court terme mais (...) ils ne peuvent remplacer de façon durable la demande de clients qui n'existe" plus.

Rolls-Royce va donc se séparer de près de 17% de ses effectifs. Les 9000 postes concernés , essentiellement des salariés de la branche "aviation civile".

Le motoriste fournit aussi bien Airbus que Boeing.

Des syndicats très remontés

Les syndicats ont déjà réagi pour dénoncer ce plan social. Unite a fustigé "un opportunisme honteux".

"Nous allons rencontrer la direction dans les jours à venir pour les convaincre d'adopter une approche différente et allons faire pression sur le gouvernement pour qu'il intervienne et protège la base industrielle" du pays, ajoute le syndicat dans un communiqué.

"Il faut envoyer un signal clair selon lequel il est possible de repositionner le Royaume-Uni" sur le marché industriel mondial.

"Sans un tel plan, beaucoup d'entreprises vont mettre à la porte beaucoup d'autres gens et le chômage de masse, des familles brisées et des communautés dévastées deviendront la sombre réalité", avertit Unite.